Ton vrai visage (2)

Ton vrai visage(2)
listen

La séance
vient de commencer,il y a 10 minutes. Jason est assis sur un siège de la salle d'attente près de la caisse,tatant du pied de son impatience,ses mains sont moitent à force de serrer les billets. Il relève la tête et ses yeux deviennent trites comme si lui apparaissait une évidence:elle ne viendra pas. Elle n'est pas venu. il ne rira pas avec elle en reparlant du film,il ne mangera pas à sa table,ne la ramènera pas chez elle ce soir:non,il fera rien de tout ça,il n'y a pas de futur ce soir. Et ça il le voit maintenant.

Chez Evey.

- Oui,oui,j'arrive!!!C'est bon!

Elle ouvre la por
te. "Qui peut venir en pleine nuit, sous la pluie?" Le verrou tourne sous le clé puis s'entrouvre laissant apparaître le visage de l'inconnu.
- Jason?!Mais qu'est-ce que tu fais ici?

Il est tremp
é de la tête au pied,laissant un léger sourire béat apparaitre à ses lèvres sous la consternation de son amie. Evey le fait rentrer et lui ôte ses vêtements afin de les sécher.Il patiente dans le salon observant avec précision le lieu. Mais un objet attire son attention:sur une photo une petite fille noire avec deux adultes blancs avec écrit "joyeux anniversaire à notre fille,Evey".En l'espace d'un instant, il est confus:
- J'ai été adopté,dit une voix derrière lui.
Il
se retourne et la voit lui tendant un vieux T-shirt qu'il enfile aussitôt. Elle s'asseoit un moment,sentant qu'elle est forcée de lui dire la vérité.Il la rejoint. Evey soupire puis commence:
- J'ai été abandonné par ma mère qui m'a vendu contre de la drogue.C'était une camée, et mo père je ne le connais même pas.C'est Mme et M. Twinner qui m'ont adopté à l'âge de 7 ans,évitant que j'aille en famille d'acceuil,comme la plupart des enfants qui étaient comme moi. Ils sont stériles,et pour eux le mot "biologique" n'aura jamais de sens. Tout comme pour moi. Voilà pourquoi je ne parle jamais de mes parents:du fait que je sois noire,les gens ont toujours une réaction assez douteuse,ils nous jugent ma famille et moi. Mais c'est les seuls que j'ai connu et que j'aime donc je m'en fous de ce que peuve penser les autres après tout.

Elle
baisse la tête un moment. Jason lui prend la main et la sers contre la sienne. Elle relève la tête ne comprenant pas ce geste et surprise. Puis c'est à travers les yeux du jeune homme qu'elle devine ce qu'il va lui dire:
- Je suis pas né ici...

- ah
oui?

- J
e suis né à Cuba et y ai vécu jusqu'à l'âge de 13 ans,avant que ma mère nous abandonne mon père et moi. Elle ne m'aimais pas et avait pris une nourrice pour m'allaiter tellement qu'elle me haïssait...

- P
ourquoi?demande Evey d'une voix douce.

- ..
.pour elle,je suis le fruit d'une union qui n'aurais jamais dû arriver. Mes grands-parents materneles et paternelles,les avaient forcé à se marier alors qu'elle en aimer un autre.Bref,mon père m'emmena avec lui ici, essayant de combler le vide d'une mère mais n'y a jamais réussi à cause de ses nombreuses vadrouilles dans le monde pour son travail. Il n'était même pas là quand je suis né. J'ai toujours eu l'impression d'être de trop dans cette famille que je hais. Donc au lycée,je me force une image de telle façon que les gens m'aiment et ne me rejète pas. Je sais que c'est stupide,mais j'ai....comment dire...peur de me retrouver seul comme je l'ai toujours été car jusqu'à présent quand je suis rester moi-mêm:je n'ai jamais eu de chance.


Il le r
egarde un moment.Evey se sent fautive de l'avoir juger si vite. Il vient de se confier à elle,et ça n'a fait que la culpabiliser de son insoucience sur le passé de son ami Jason. Elle ne sait quoi répondre,quoi dire...les mots ne sortent pas:
- Enfin maintenant tu sais tout...achève-t-il.

- S
i j'avais su j'aurais...

-
tu n'aurais rien pu faire d'autre Evey que ce que tu fais aujourd'hui:être mon amie.


El
le lui sourit amicalement,bien que son coeur palpite et en demande plus qu'un simple sourire.
- je veux te laisser cette chance Jason...lui dit-elle finalement.

Il
lui sourit. Ses yeux étincèlent.Face à cette réaction,elle rougit et poursuit:
-enfin...euh...si tu veux...être plus qu'une amie...
U
ne déclaration des plus courte mais des plus touchantes pour Jason. Il glisse sa main sous son menton afin de rapprocher son visage du sien pour l'embrasser langoureusement. Evey suit le mouvement ne pouvant réfléchir,juste sentant sa langue contre la sienne,savourant ce doux moment. Ils avaient attendu ce moment plus d'une fois,et ils le savaient. Il manquait juste un pas pour qu'il se rejoigne. Ce soir,elle effacerait les fissures de son âme,et lui du sien...

Les Histoires et certaines images présentent sur ce site appartiennent à Canell.

Veuillez respectez son travail et ne pas le reproduire.

®Tous Droits Réservés®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×