Larmes du jour...

larmes du jour...
Le bruit des couverts rententit à table. Aucun son,l'ambiance est aussi glacial qu'un cadavre,maman a des poches à force d'avoir pleurer,papa a discuté avec elle dans la chambre. Il l'a réconforté. Quand je suis rentrer de chez Michael, vers 7 heures du matin,ils ne m'ont pas demandé où j'étais:ils savaient que je n'allais pas leur répondre. Papa ne dit rien. il reste silencieux. Les larmes de maman ont creusés des rides aux niveaux de sa bouche,cette bouche qui me donne des baisers sur le front,la plupart du temps.Mon regard est aussi froid que les glaçons trempés dans ma boisson gazeuse.J'en bois une gorgée,puis prend mon assiette que je rince avant de monter dans ma chambre sans un mot. Je mets ma musique à toute,et me laisse tomber sur mon lit et commence à penser à cette merveilleuse nuit.Je pense aussi à toi,j'ai l'impression que tu aurais voulu que je la pardonne,comme si tes murmures du néant me soufflais..."Pardonne-lui,n'agrandit pas tes plaies,pardonne lui".Ces mots qui me viennent pourtant je ne fais que les imaginer sortant de ta bouche,et ils réussissent à être plus réels que tout causant un impact irémédiable: les remords. Ces choses qui vous compressent le coeur attendant que vosu vomissiez vos mensonges,les remords. Quelqu'un cogne à ma porte. Je ne réponds pas. Je saisis mon téléphone,j'ai envie de parler:
- Allô?

- Salut e
vey,dis-je ,c'est Ruth.

- he
y!!Alors ce bouquin?!tu l'as retrouvé?!!!

- Mou
i,je l'ai retrouvé. Justement,je voulais te parler de ça....Ma mère l'a lu.

- Elle l'a lu?!s'écrit-elle.

- Oui...

- Et...tu
as ....fais quoi?

- Je suis
devenue hystérique,j'ai défoncé la commode,encore un peu et je lui donnais des bleus.J'ai pété les plombs...

- Oh
la vache!!! T'es cinglé!!enfin je sais qu'elle n'aurait pas dû lire ton carnet mais c'est tout de même ta mère...


J
e ne réponds pas.
- T'as fait quoi après?me demande-t-elle inquiète.

- t'inq
uiètes,j'ai pas fait de conneries. Je suis allé chez Michael.

- Mi
chael?Depuis quand tu vas chez lui?

C'e
st là que je me suis rapelé:elle ne sait pas que je sors avec luiO_O.
- Evey,je sors avec lui maintenant...

- Nonn!
!C'est vrai ?!!!

-
Oui,depuis maintenant 2 semaines,mais je voulais pas trop...

- T'a
ttendais confirmation,quoi...ouai je comprends. Et vous en êtes où?

- euh,on
peut changer de sujet,là?

-
Nan,naan...allez raconte?

-
Ben,ca va on a beaucoup avancer. On est plutôt proches,meme très...

- Moui,j
'attendez pas ça comme détails mais bon^^chui contente pour toi ma puce.

ma mè
re entre dans ma chambre:
- bon je vais devoir te laisser...désolé.

- hey ma
is!!...

Je
lui raccroche au nez. Ma mère s'assoit calmement à côté de moi,elle n'a pas peur. Mes yeux sont humides,comme ceux d'une petite fille innocente. J'ai honte de moi.
- Ruth, je suis...

-non,m'é
criais-je,ne le dis pas je t'en prie. Pardon maman...


Ell
e me caresse doucement,laissant échaper une fine larme.
- Chéri,je ne t'en veux pas...je n'aurais pas dû lire ton carnet mais le fait est que je l'ai lu et il faut que tu saches ceci:j'ai lu chaque page de cet ouvrage et...

Elle s
e tait un moment. Mon coeur accélère,j'ai peu je crois,cette sensation m'opresse:
- ...
je sais que tu nous en veux,ton père et moi. Tu as cette impression d'être la seule à ne pas l'avoir oublier...

- E
lane...

-
Quoi?

-
Vous n'osez même plus prononcer son nom dans la maison. Toujours des pronoms:mais est-ce "l'" ou "elle" que vous lui avez donner comme nom à la naissance,maman?

-
Je reconnais,dit-elle,qu'il est difficile de parler d'elane,sa mort nous attriste tous et...

-
non maman,pas tous...Vous continuez de sourire,de rire papa et toi. De regarder ces bébés dans la rue avec tendresse sans penser qu'un jour,vous aussi vous avez eu un bébé:une petite fille Elane,brune,dont la beauté est sans égale...

- Mais
on ne peut pas rester là à se morfondre toute la vie,ruth...

- Mais
suis -je la seule ici à savoir qu'Elane à exister?!!!!Tous les jours,chaque pas que je fais ,chaque mouvement,chaque senteur me rapelle Elane. Au point que je lui parle parfois!!!Elle me manque,et je ne peux pas....non je ne VEUX pas l'oublier!!Tourner la page,c'est oublié tout ce qu'il y a eu avant...Je ne veux pas rire en portant son parfum,ni crier de joie ou sourire dans sa chambre...je veux pleurer à l'appel de son nom,mourir lorsque je crois la voir dans la rue. "Souffrir" est mon mot d'odre.

- Mai
s quand cesseras-tu donc?!!!Ruth,elle est morte!!!!

- NO
OOOOON! Vous la tuez!!!Vous la tuez en oubliant son nom!!!


elle se
lève,résignée et se met face à moi. Mes larmes,toujours mes larmes anodines, de l'eau qui exprime tant de sentiments:
- Quand,Ruth?me demande-t-elle.

- Q
uand je saurais pourquoi elle est parti...

Maman
baisse la tête et rejoins papa qui est dans le couloir,écoutant notre conversation.

A la plage

Je pleu
re pour toi,pour que mes larmes rejoignent l'eau salée de la mer qui s'évapore sous le soleil brulant,menant toute ma tristesse jusqu'à toi dans le ciel. Tu me manques,je ne sais pas combien de fois je te l'ai dit mais peu importe les compter:il n'y pas de chiffre pour dire à quel point je t'aime. Toi qui me faisais rire tellement souvent et maintenant je suis obligé d'employe l'imparfait pour ressentir ces sentiments enfouis dans mon être que nous avons si souvent partagé. L'eau me glace les chevilles avec ses va-et-viens,se retirant puis revenant vers moi comme pour me narguer ou peut-être effacer mes traces dans ce sable humide qui lui appartient...
- Plongé dans tes pensées?

Je me
retourne et vois Jason. Je lui souris en le voyant et m'empresse d'essuyer mes larmes:
- Penser:il n'y que ça que je sais faire...

- S
erait-il indsicret de te demander qu'est-ce quite chagrine à ce point?

Je sou
ris. Je crois que c'est la première fois que j'aurais expliquer en si peu de mot la tristesse de ton absence et les sentiments que j'éprouve. Avec un air de mélancolie je lève la tête au ciel et....je crois...apercevoir ton visage,souriant. Tes yeux rieurs,ton sourire de printemps. Je te vois Elane. Je souris béatement,observant le couché du soleil éclairant ton visage dans le ciel et réponds:
- Elle me manque...

Les Histoires et certaines images présentent sur ce site appartiennent à Canell.

Veuillez respectez son travail et ne pas le reproduire.

®Tous Droits Réservés®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site