*Flash Back:Eitan sur mon chemin*

*Flash Back:Eitan sur mon chemin*

[ecoute]

Je prenais un café au lait dans une rue quand un homme me bouscula et me fit renverser le gobelet:
?:Oups,désolé.Je n'ai vraiment pas fait exprès.

Elane:Ca ne fait rien....je mourrais avec une tâche sur mon chemisier,ce sera originale...

?:Je vous ai dit que j'étais désolé.

Elane:Oh non,c'est pas un reproche...hum...oubliez ce que je viens de dire.

?:Vous avez quelque chose d'important qui vous fasse penser que vous allez mourir.

Elane:Ca dépend:est-ce que se suicider est important?


A ces mots, il me dévisage. Je prends vite mon gobelet et le jette pour continuer ma route. Je l'évite mais il me rattrape:
?:Vous m'intérressez...

Elane:Quoi?

?:Vous m'interressez. Personne aurait dit à un inconnu qu'il se préparait à se suicider de cette façon.

Elane:Et vous, vous êtes étrange,vous n'essayez pas m'en empêcher...

?:voilà ce que je vous propose...Racontez-moi les raisons qui vous pousse à faire ça devant un café,après ça je jugerai si vous vous suicider par lâcheté ou parce que c'est votre dernière option.

Elane*rire*:Vous êtes vraiment étrange,qui êtes-vous pour juger mon acte?

Eitan*me serrant*: Eitan Donovan,soit la personne à qui vous venez de dire que vous allez vous suicider
.

Je ris de plus belle. Il me sourit et il prenait ça vraiment au sérieux. Ca me faisait du bien.Depuis cette rencontre lui et moi nous nous quittons plus.Et à chaque tentative,c'est lui que je retrouve près de mon lit d'hôpital:un joli couple me direz-vous? Peut-être,mais franchement je n'y ai jamais penser.

*fin du flash back*

Je sens encore son odeur corporel. La couverture est sur nous J'ouvre les yeux peu à peu et me tourne pour le regarder. Que dire dans ces cas là?"Merci pour cette soirée la prochaine fois c'est moi qui amène l'apéritif!^^"non je ne crois pas. Il est beau quand il dort.Enfin il ouvre les yeux et quand il me voit sourit. Eitan chuchote:
Eitan:Suis-je si canon pour que tu me dévisages de la sorte?

Je ris aux éclats. Toujours ce côté décalé des choses que j'aime chez lui,sa façon de penser...etc. Je m'approche de lui et lui chuchote avec gêne:

Elane:hum...Eitan,tu sais.... ce qu'on a fait là et ben...

Eitan:Je sais. Et il n'y aura aucun antécédents sur notre amitié bien qu'elle soit un peu frivolle et temporaire jusqu'à une énième tentative de suicide. Juste une question...

Elane:vas-y.

Eitan:tu vas lui dire?

Elane:Tu voudrais que je lui dise?

Eitan:mouai,juste pour voir sa réaction...

Elane:je sais pas.


Un silence s'installe. Je baisse les yeux. Pourquoi j'hésite toujours à faire du mal à Greg,après tout je ne l'aime plus. Ai-je tellement peur du changement que je préfères nier le fait qu'il puisse me quitter?J'en sais trop rien. Des fois,on a envie de rester sous la couette alors qu'on doit aller bosser,et ben moi j'ai envie de reste là,fermer les yeux et disparaître. Soudain je sens une main me caresser doucement le visage,ce que je trouve très agréable...

Eitan: si tu n'as pas envie de lui dire c'est pas grave. C'est toi qui est avec lui pas moi.

Elane:je peux avoir un dernier câlin?


Il sourit et me prend dans ses bras pendant un moment. Je trouve ça si agréable. Ca peut sembler bête mais une étreinte est si rare pour moi que j'en profite.
Finalement nous nous quittons vers 11 heures, je n'ai pas envie de partir...mais il le faut. Au moins je mourrais avec le souvenir d'une peau chaude contre moi.

Les Histoires et certaines images présentent sur ce site appartiennent à Canell.

Veuillez respectez son travail et ne pas le reproduire.

®Tous Droits Réservés®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site