Chapitre 8 : Jour de l'an


Evey: Hmm...c'est excellent...

Keïsha: si tu n'arrêtes pas d'en prendre il, n'e restera plus pour ce soir.

Evey repose la cuillère du pot de crème au marron, savourant pour la dernière fois ce goût subtile qui l'envahit. Keïsha éloigne le récipient de peur que la gourmande retente sa tentative.
Et oui, aujourd'hui jour de l'an!!!!!Les fringues, la bouf, la zic et les films sont prêts!!!
Tout est à sa place, sauf les garçons qui ne sont pas encore arrivé. Et dire que dans 2 jours, les vancances "it's over"!!!snif ~_~.

Bref, dernièrement je vous ai parlé d'une lettre qu'elle m'a envoyé...en fait je l'ai prise dans la boite à lettre avant de m'engueuler avec Kateline...Je ne l'ai toujours pas ouverte, je pensais la jeter mais, bon que voulez-vous: une force incompréhensible m'a retenu. En tout cas, il était hors de question de célébrer le nouvel an sans avoir réglé ce problème...


Mecs: Nous voilà!!!

Evey: Hey, bien c'est pas trop tôt putain!!!Vous les fabriquiez les dvd ou quoi???

John rit.

John: Nous avons rencontrer de délicieuses filles sur le chemin, la taquine-t-il.


Evey le frappe outrer, tout en rigolant. Michael et Garret se dirige vers la cusine pour déposer les courses. C'est alors que par surprise, je me rend compte que Chris est présent. Je deviens rouge : je l'avais entendu s'envoyer en l'air!! certes pendant quelques secondes, mais je l'avais entendu!!! Il s'approche de moi!!!
Chris: Salut Leïla, alors qu'est ce que ça fait d'avoir pour fiancé Michael???


Leïla: et bah..beuh...et ben je...c'est cool!!

(Oulah!!! Mais quelle conne, question naturelle c'est réussi!!)

Chris: Tu sais, je n'ai pas encore eu l'occasion de faire ta connaissance mais je suis heureux qu'il t'est choisi. Michael est un tpe bien et il mérite d'avoir une petite amie, je pense qu'il ne s'est pas trompé en te choisissant...dit-il en posant sa main sur mon épaule.

Il est tellement sincère. Je commence à avoir des remords pour ...


Chris: Où est Kateline?? Elle ne vient pas ??


Leïla: A vrai dire...

Ses yeux devenèrent inquiet. Moi, qui croyait que ce n'était qu'une connaissance parmis tant d'autre de ma chère cousine, je crois qu'elle ne l'a pas laissé indifférent.

Leïla: Elle arrivera plus tard, justement je m'apprète à la chercher.

Son visage redevient apaisé. Je saisis mon sac et mon manteau et avant de traverser la porte Michael me retrappe.


Michael: Où vas-tu?? on a rien oublié...

Leïla: moi, si j'ai quelques petites choses fondamentales à règler pour passer un bon jour de l'an...

Michael: Comme ???

Leïla: Comme me faire pardonner auprès de ma cousine de ma stupidité flagrande.

Il sourit. Je l'embrasse langoureusement et reprend:

Leïla: Chris est un type bien, garde le comme ami. Ne t'inquiète pas je n'en ai pas our longtemps.

Il me caresse le visage et m'embrasse sur le front. Je ferme la porte derrière moi avant d'entendre Evey s'exclamer sur ma disparition.


Il y des choses qui sont irréparables mais qui demande à ce qu'on se pose des questions d'autres anodines mais qui laisse des traces. Si je dois être tourmenter pour éviter ces traces,
alors j'en paierai le prix.

Les Histoires et certaines images présentent sur ce site appartiennent à Canell.

Veuillez respectez son travail et ne pas le reproduire.

®Tous Droits Réservés®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×