Chapitre 1 : Evey face au (p*tain comme elle le dirait) destin

" Le vol 395, venant de Paris, vient de se poser. Nous prions à tous les passagers d'aller dans la salle 32 pour..."

"Oh, la ferme!!!" se dit Evey. Elle est assise à une table seule dans un bar à l'aéroport, dévisageant les passants qui se pressent pour prendre leur vol, comme si ils en dépendaient. Cela fait une heure qu'elle est là, en train de feuilleter son magazine préféré:sauf que pour l'instant ce magazine...ben elle en a rien à foutre.

Evey: Mais quand est-ce qu'il arrive...j'ai tellement envie de le revoir.

Sur ces mots, elle regarde sa robe, pour voir si elle n'a pas fait tomber de café dessus. Soudain,elle remarqua un jeune homme la dévisagait. Son regard gris-pâle, lui donnait un charme, il était blond. Mais Evey, pour la première fois, y est indifférente à ce regard. Son obsession de voir son bien-aimé, est plus forte.

"Le vol 847, venant de Milan, vient de se poser, nous prions à tous les passagers de...."

Sur ces mots, elle se précipite, laissant 5$ prêt de sa tasse et se dirige vers la porte correspondant à la sortie de ce vol. Elle arrive et ne voit que des vieux,des jeunes, des mioches, des hommes , des femmes, des chiens...mais pas John. Désespéré,elle tourne les talons. Soudain, une main l'empoigne par la taille. Elle finit par sentir des lèvres l'embrasser le long de sa nuque.

Evey: John...

Elle se retourne et l'embrasse langoureusement pendant 10 minutes. John la serrait tellement fort, qu'on aurait pu croire qu'il ne faisait plus qu'un:

John: Désolé, du retard, mais mon avion est parti un peu plus tard que prévu et...

Il n'a pas le temps de finir sa phrase , qu'elle l'embrasse à nouveau.

Evey: Je m'en fous....Tu m'as trop manqué, si tu sagais à quel point, j'en étais malade,dit-elle en souriant.

John: Tu m'as manqué aussi, je suis désolé de ne pas t'avoir apeler plus souvent mais Milan ne faisait pas passer mes appels et puis le boulot...

Evey: Hey, c'est pas grave! le principale c'est que tu sois là, avec moi, et rien qu'avec moi. Mais d'abord, il faut qu'ono aille chercher les bagages...

John: Contrairement à vous, les femmes, une valise nous suffit, dit-il en riant.

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-__-_-_-_-_-_-__-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-__-_-_-_-_-

Après avoir été chercher leur bagage, Evet et John prenne un taxi.Elle se sert contre lui, s'aggripant à sa chemise, il lui caresse le visage doucement.

John: Evey ???

Evey: Moui...

John: t'es t'il venu à l'idée que je te trompe...

Sur ces mots, Evey cesse de somnoler et lui répond:

Evey: Non, je pensais que les filles de Milan te tomberait dessus et que tu succomberais. Tel était ma vision durant les premières semaines de ton voyage, mais ca m'est passé. Pourquoi cette question???

john: Tu te rappelles du cadeau dont je t'avais parlé.

Evey: A qui le dis-tu! Je n'ai pas arrêter d'y penser, dit-elle excitée (non pas dans ce sens là, XD) comme une puce, tout en se redressant.

John se redresse et la dévisage pendant un moment. La voiture s'arrête à un feu rouge. Il pleut dehors. Il sort de sa poche un étui noir en rond...

John: Tu te rapelles que ma mère vit à Milan...

Evey, figée, lui répond: Oui...oui.je m'en souviens.

John: Je l'ai vu là-bas, et elle m'a donné cette bague en me disant que lorsque j'aurais trouver la femme idéale, la femme qui m'obsèdera lorsque je serais loin d'elle, je lui offrirai cette bague de mariage....

Evey, ne peut s'empêcher de fixer, l'étui.

John: Et je lui ai répondu que je l'avais déjà trouver...

John lui soulève la tête légèrement par le menton, tout en lui caressant le visage, puis lui tend l'étui ouvert, renfermant une bague avec un diamand étincelant. Des larmes commence à couler le long des joues d'Evey:

John: Evey, veux-tu mépouser???

Le bruit des gouttes s'abbatant sur les vitres de la voiture, marquait le rythme du coeur d'Evey. Evey ne pouvait plus bouger, ne respirer plus..elle pleure, et regarde John, au bord de l'évanouissement n'attendant qu'un mot de sa bouche:

Evey: Oui, (elle reprend son souffle), oui John Rowland, je veux t'épouser.

Elle enfile la bague à son doigt et lui saute dans les bras tout en l'embrassant. Il l'embrasse LAAAAAAAAAAAAAAANGOUREUUUUUUUUUSEMENT. Il n'y a avait pas de mot à dire, les gestes suffisaient. Ah si!! peut-être un...

Evey: Je t'aime John...

John: Je t'aime aussi...

Et c'est là en début d'une nouvelle année, sous un jour de pluie, qu'Evey accepte la demande en mariage de son futur époux...John!!! Le voyage se passe sans un mot, ils n'osent pas entamer une conversation après cet évènement. Evey ne pense qu'à une chose pour l'instant:

aimer John


Evey face au (p*tain, comme elle le dirait) destin...

Les Histoires et certaines images présentent sur ce site appartiennent à Canell.

Veuillez respectez son travail et ne pas le reproduire.

®Tous Droits Réservés®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site