Stay with me...

Cela fait plusieurs heuresqu'elle parle de sa vie au quotidien, William y est attentif et ne peux s'empêcher de voir que la jeine fille renferme un secret, comme si un incident avait eu lieu avec les allemands: mais comment aurait-il pu en parler devant Alexis ? Après tout leur relatio n'avait pas encore vu le jour.
- Les allemands t'ont-ils fait quelque chose?demande alexis avec sérieux.

-non
...répond Roxane d'une voix pâle. Rien du tout.


Apais
é par sa réponse, il se ressert un peu. William lui la fixe instensément. Elle ment, et il le sait, il le sent de tout son être: il s'est passé quelque chose. Roxane sent son regard pesant lui traverser l'âme:
- Bon, je vais passer la nuit chez mes parents et reviendrais demain soir car avec les allemands rien est sûr,déclare Alexis enjoué.

- Tu
veux que je t'accompage,propose William tout en prenant les assiettes afin de les laver.

- Inutile. Je tiens à les revoir seul.

- Très bien.


Alexis se lève puis met son manteau afin de tourner le dos à son invité et Roxane. Il leur fait signe de la main et s'en va. Roxane le regarde s'éloigner par la fenêtre et quand sa silhouette disparaît, elle se décide enfin à briser ce silence glaciale qui s'est installé.
- Tu n'es pas blessé.

Il d
épose sa dernière assiette sur la pile.
- Que t'ont fait les allemands ?

-
Je l'ai dit: rien...il ne m'ont rien fait.

- Dis-moi la vérité, ils t'ont f
ait mal?


Une larme c
oule le long du visage de la jeune fille. Soudain ,elle sent des bras la prendre et se mettre autour de sa taille.
- Je n'ai pas supporter d'être loin de toi et je digère difficilement de t'avoir abandonné à ces allemands, alors je t'en pries:dis-moi ce qui s'est passé...

- Ils
ont voulu...m'attraper,poursuit-elle, et je me suis enfuis. J'ai eu de la chance. Je ne voulais pas que t'inquiètes et rien que de te savoir là-bas, cela me fait du souci.Oh William tu m'as tellement manquer!


Sur
ces mots, elle se retourne pour l'enlacer contre elle,fourant sa tête dans la poitrine de William afin de retrouver un peu de réconfort. Il lui caresse les cheveux délicatement et luis dit:
- J'ai toujours ton ruban, tu sais, il ne m'a jamais quité. C'est peut-être lui qui m'a amené jusqu'à toi.

-
Reste avec moi.

- Tu
sais que je devrais repartir.

- Cette étre
inte est trop douce pour que tu me dises que tu vas t'en aller. Reste avec moi, je ne surporterais pas de te voir partir à nouveau.

- Je n'ai pas le
choix...

- mais il m
'est difficile d'attendre chaque jour de tes nouvelles:je t'aime...


Roxane réalise le
s mùots qui viennent de sortir de sa bouche. Ses joues deviennent rouges.
Soudain, Wil
liam s'aproche petit à petit de son visage pour l'embrasser et lui donner un baiser langoureux. Cela ne dure que quelques minutes, mais cette envie est tellement forte qu'elle l'embrasse à nouveau. Ils ne cessent de s'embrasser inlassablement lorsqu'il glisse sa main sur sa poitrine, tentant de defaire le noeud de son corsage. A son topur, Roxane déboutonne sa chemise caressant les nombreuses égratinures du jeuen homme. il ouvre doucement sa robe, plongeantsa main afin d'atteindre la généreuse poitrine que lui donne sa bien-aimée, sans pour autant quiter ses lèvres. Sa main caresse cette poitrine si chaude, cette chaleur incondescente dont il avait rêver toute la nuit sous le froid de la guerre.Elle lui caresse le torse doucement, lui chuchotant de doux mots à l'oreille. Puis il l'a porte à l'étage pour l'emmner dans la chambre à couchée, où elle pleurait toutes les nuits de peur qu'il lui arrive quelques choses. Ces corps nus, entrelacés ne cessèrent leurs ébats sous la lune qui venait de monter dans le ciel. Roxane laisse échaper quelques soupirs de ce plaisir charnel qu'ils partagent, ses cheveux blonds s'éparpillent comme des vagues. William la serre contre lui de peur de perdre chaque seconde de cet instant. il l'embrasse dans le cou doucement. Leurs respirations s'accélèrent, gardant toujours les mêmes gestes tendres. Cette nuit, ils se sont donnés l'un à l'autre, et partagé enfin ce qu'ils attendaient tant...leur amour.


______________

- William ?

- moui, dit-il en ouvrant les ye
ux.


La nui
t n'a pas encore disparu. Roxane saouvre la chaleur que lui procure le bras de celui qu'elle aime lui entourant sa poitrine.
- Quand la guerre sera fini...tu retournera là-bas?

Il
n'y avait jamais pensé. William hésite avtnde répondre:
- Hey, regarde-moi...

Elle se
tourne vers lui. Ses yeux gris plonge dans ceux de la jeune fille, qui sont bleu azur.
-...je ne te quitterais pas roxane, mais il faut que je vois mes parents, d'autant plus que je suis reconnu comme soldat américain bien que je me sois battu au côté des français. Mon pays a certainement changer et je n'ai aucune nouvelle de mes parents...Tu comprends?

Ro
xane ne répond pas et baisse les yeux. Les rayons de l'aurore lumineux éclaire son visage angélique que caresse William:
- Viens avec moi.

Elle sursaute.
- viens avec moi là-bas, répète William. tu aimerais la louisianne,j'en suis sûr. Nous habiterions dans une magnifique maison dans un champ immense. Les rues sentiraient l'orange. Chaque fois que je reviendrais du travail , nous pourrions nous allonger dans le champ jusuq'ua couché du soleil...Une fois que la guerre sera fini,je t'emmenrais loin d'ici, de ces allemands.Viens avec moi roxane.

- Et...que fais-tu d'Alexis?

- O
n devrait lui dire pour nous...on ne peut pas cacher tout ça à vie. Roxane, si je devais repartir en louisianne, tu irais avec moi?

a suivre

Les Histoires et certaines images présentent sur ce site appartiennent à Canell.

Veuillez respectez son travail et ne pas le reproduire.

®Tous Droits Réservés®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site