Enfin !

Enfin!

La nuit a été longue, douloureuse, inexistante. Elle voit ce corps étendu dans le champs, filet de sang.

L'aube était à peine naissante quand Roxane reprit sa route.
Elle était fatiguée mais marchait sans relâche : elle avat un but à atteindre.

I
l devait être huit heures quand elle atteignit la ville de Dormond.

- Excusez moi, pourriez-vous m'indiquer l'hôpital ? demanda t-elle à un passant.
- Troisme rue, à gauche.
-
Merci.


Qu
elques instants plus tard, s'élevait devant Roxane un immense hôpital.
Elle souffla pour se donner du courage et entra.

Les lits étaient disposées dans une grande pièce, de part et d'autre des murs, de sorte qu'un large couloir laissait libre accès aux infimières et membres des familles.

- Pardon, je...je cherche un soldat arrivé hier.
-
Oui comment s'appelle t-il?
- William Smith, je...il a été blessé...gravement?
demanda-t-elle avec une pointe d'inquiétude dans la voix.
- Assez oui, mais ne vous inquiétez pas, il s'en sort.

El
le adressa un petit sourire à l'infirmière et la suivit à travers les rangées de lits.

I
l était allongé, son teint était le mais sa poitrine se soulevait à rythmes réguliers.
Elle ne voulut pas le réveiller.
R
oxane tira une chaise près du lit et prit la main de William dans la sienne.

Bi
entôt la fatigue la gagna, à bout de forçe elle s'assoupit près du bras de son amour, serrant sa main du plus fort qu'elle pouvait.

Au
moment où elle sombrait dans un sommeil réparateur, William ouvrit les yeux.

Les Histoires et certaines images présentent sur ce site appartiennent à Canell.

Veuillez respectez son travail et ne pas le reproduire.

®Tous Droits Réservés®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×