Dur séparation pour un amour naissant


[music]

Ils dorment. Il n'est que 6 heures du
matin,Roxane plit leurs vêtements dans chacun des paquetages et leur laisse un déjeuner à chacun. Elle ne cesse de penser,ce doux parfum qu'elle avait senti en l'embrassant allait lui manquer:l'absence de William la terrifiait alors qu'elle le connaissait à peine et pourtant son coeur palpitait rien qu'à l'appel de son nom. Elle ferme le sac d'Alexis, un sac fait sans amour,sans espérance. Il lui avait menti,elle lui en voulait:essayant désespérement de se convaincre que c'est la raison pour laquelle elle ne l'aime plus mais en vint,elle regarde la vérité en face....Et puis si lui croyait que s'en était tant mieux,se rassure t-elle. Elle s'apprête à fermer le sac de William,mais une hésitation la prend.D'un gest bref,elle enlève le ruban de ses cheveux,enbibé de son odeur charnelle. Elle pose un doux baiser dessus,puis écris une lettre sur ses genoux. Elle range la lettre dans l'envellope,accompagné du ruban parfumé puis la met dans son sac,essayant de retenir une larme qui menace de couler.

Quelques heures,plus tard,les hommes se lèvent. Alexis d'un pas lourd,et William est encore à l'étage. Alexis et Roxane se retrouvent seul à seul dans la cuisine. Il l'embrasse sur le front,mais ses lèvres qui paraissaient si douce aux yeux de Roxane,sont rugueuses,sans charme. Elle y est indifférente mais lui renvoie un sourire forcé.Tous les deux savent que ce ne sera plus comme avant. Un soldat frappe à la porte,Alexis va ouvrir. C'est l'un de ses supérieurs:
-bonjour monsieur,dit Alexis d'une voix solennel.

- repos. Pré
parez-vous vite,nous partons dans 5 minutes.

- oui,m'sieur.

- nous combatterons
dans le champ d'à côté,afin de les repousser de cette zone.Compris?

- Compris m'sieur.

- Pré
venez votre coéquipier. Trois autres soldats vous attendent.

Sur c
es mots, il lui tourne le dos laissant Alexis. William qui descend à ce moment là,à tout entendu et fait signe à alexis de s'abstenir de répéter. Roxane évite son regard.Cette situation est plus qu'embarassante. Elle monte à l'étage chercher leurs sacs. Elle les porte difficilement quand une main vient prendre les deux sacs:
- laissez-moi faire,dit William.

Elle le
s lui donne sans un mot,le dévisageant. Il lui tourne le dos et alors qu'il traverse :
-William...

Il se retourne. Une larme perle sur le visage de la jeune fille. Elle est sans voix et pourtant elle voudrait lui dire de ne pas partir de rester auprès d'elle,de lui accorder une nuit dans la chaleur de ces bras,de lui dire "je t'aime " pour la première fois. William la fixe,ses yeux sont pleins de regret à l'idée d'être loin de cette beauté qu'il contemple à cet instant. Ilvoudrait lui dire qu'il aime,que son coeur lui appartient mais aucun mot n'arrive à sortir. C'est le souffle coupé qu'elle lui dit en prenant son courage à 2 mains,et d'une voix presque inaudible:
- reviens-moi...

En 2 mo
ts,tout son amour venait de traverser la pièce pour atteindre le coeur du jeune homme. Son tutoiment effaça le doute que pourrait avoir un homme sur l'amour qu'ils partagaient:ils s'aimaient. Soudain,Alexis brise le silence en appelant William,les trois autres soldats patientaient. William le coeur brisé par cette séparation,lui tourne le dos pour disparaître. Lorsqu'elle entend à travers la fenêtre ouverte les pas des soldats s'éloignant au loin,elle s'agenouilla priant que le ciel veille sur lui. Il était parti...

_______________________


Les
hommes s'installent dans les tranchées chacun dans leur camp. Alexis et William se retrouvent à nouveau dans la même chambre. Quand le soir arrive, William ouvre son paquetage et y trouve la lettre que sa bien-aimée,lui avait laissé. Son coeur s'emballe rien qu'au touché du papier froissé. Il l'ouvre alors qu'Alexis dormait et par prudence,camoufle sa lettre avec un livre. Il découvre avec joie le ruban et lit la lettre:

" William,


Je ne
sais comment commencer cette lettre,et comment vous expliquer l'ampleur de mes sentiments à votre égard.Le dire à travers des mots doit être la chose la plus difficile mais soit,je tente le coup:je dois vous avouer avec certitude que je n'aime plus Alexis,de plus je tiens à ce que vous ne portiez pas cette culpabilité.ce n'est pas de votre faute,le temps passe et mon amour n'est plus ce qu'il était. Chaque jour je patientais à l'idée de recevoir vos lettres:votre gentillesse,votre attention,je n'ai jamais eu autant d'affection et pourtant ce vide que je ressentais,vous me l'avez comblez à travers vos mots...Je vous connais peu certes mais je ressens un amour incomparable pour vous. Je ne regrette en rien ce baiser que vous m'avez donner et si je le pouvais je remontrais le temps pour revivre cette sensation auprès de vous. J'ignore vos sentiments mais sachez que quoiqu'il advienne,je vous aimerais,je ne souhaite qu'une chose: vous revoir,revenez-moi,je vous en pris,revenez-moi où j'en mourerais,je vous supplie encore une fois en espérant que Dieu m'entende,revenez sain et sauf,je ne pourrais supporter votre perte,je suis consciente qu'il se peut que vous ne partagiez mes sentiments mais en vint,je vous aime William,

Revenez
-moi,

Roxane"


Il
met le ruban à son nez,savourant l'odeur de la jeune fille et alors qu'une larme timide coule sur sa joue,il chuchote:je reviendrais...

Dure séparation pour un amour naissant...

Les Histoires et certaines images présentent sur ce site appartiennent à Canell.

Veuillez respectez son travail et ne pas le reproduire.

®Tous Droits Réservés®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site