Une bière et confidences

Une bière et confidences

Il s'éteint et s'estompe, comme un petit soupir,
et
s'en va, s'en aller
lais
sant le goût des souvenirs
comme
une larme de cristal
qui
se brise
et
nous laisse mourir.



Dans
l'entreprise, lorsqu'un homme y bosse, c'est toujours assez spéciale: vous savez le mythe de "la salle des professeurs" renfermant un privilège inestimable et qu'à la fin vous vous rendez compte que cette pièce est constitué que d'une cuisine miséreuse où se trouve la fameuse "cafetière" qui nous oblige à supporter l'haleine fétide de nos profs? bah c'est un peu pareil pour la "salle 217". La plupart des mecs s'y retrouve un fin de journée , jouant au billard, regardant les matchs de baseball parfois, avec un mini réfrigirateur de bières. A croire qu'il manque plus que les strip teaseuses...néanmoins, pour nous, les employéEs , cette salle reste un mystère permanent (même Evan n'a jamais demandé à une fille de lui amener son café à l'intérieur, mais juste devant la porte).
Br
ef, alors que je termine mon article sur "les femmes et la cellulite: elle deviendra votre amie", Evan passe à côté de moi, filant droit dans la salle en question. Je tourne la tête pour voir Erin, tête baissée, le regardant entrer lui aussi dans cette pièce. Ces deux là ont pas dû jouer au monopoly...
Evan se re
trouve seul...seul avec Alex. Les deux hommes se rendent compte de la présence de l'un et l'autre, ne cachant pas leur agacement, sauf que cette fois-ci, Alex se retient quand il voit la têt du jeune homme. Il saisit une bière et lui offre, tandis que celui-ci la prend, 'louvre, et s'asseoit sur le canapé. Alex lui demande:


-
Ca va aller ?
- Non mais merci de le demander, dit sèchement Evan.
- Pas de
quoi, c'est gratuit.

Evan ne peut s'empêcher de rire sous la remarque d'Alex lui renvoie son sourire. Il vient finalement s'asseoir à côté du déprimé et dit:


- C'es
t Erin, c'est ça ?
- A cr
oire que tout le monde et au courant...
- Tout le
monde ne sort pas avec la meilleure amie d'Erin, rit Alex.
- C
'est pas elle le problème c'est...elle va se faire berner par Nate...
- Nate
? Celui qui vient d'arriver ?
- Ouai
s, il compte mettre son grappin dessus...
- Et sach
ant que toi, tu es totalement raide dingue d'Erin et qu'il y a possibilité qu'ils s'envoient en l'air, tu déprimes...
- T'avai
s pas une manière...plus subtile de dire ça ? Demande Evan, encore plus déprimé.
- Désol
é...
- Ca m'
étonne que tu viennes me parler n'empêche...
- Moi aussi,
mais...Jesse est parti et t'es celui que je connais le mieux ici, donc on fait avec e qu'on a, rit Alex.
-
Enfoiré! Rit Evan. Dis moi, tu l'aimes vraiment April, pas vrai ?
- Ou
i, pourquoi ?
- Pa
rce que miss japonaise...elle me semble louche, avoue-t-il. Ce matin, elle te dévisageait mais du genre...possessive. Je te conseille de faire attention.
- Tu d
éconnes...Naeyon et moi avons parlés et on s'est mis au clair.
- Pour toi, explique Evan. Règle numéro 1: toute fille, n'étant pas ta petite amie, peut te poignardé dans le dos...que ca soit ta soeur, ta meilleure amie ou autre, y a toujours un risque. Bon après, tu fais ce que tu veux mais...je resterais sur mes gardes. Merci pour la bière...
-
Pas de quoi, c'est celle qui sont à Jared...

Ils échangent un regard complice et éclate de rire.

Les Histoires et certaines images présentent sur ce site appartiennent à Canell.

Veuillez respectez son travail et ne pas le reproduire.

®Tous Droits Réservés®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site