Lost without you: alors accorde moi une place ici...

Lost without you: alors accorde moi une place ici...-music-
Une semaine s'écoula depuis mon rencart avec Jared qui a eu lieu: se fût géniale et il embrasse divinement ! :p Erin et moi n'arrêtons pas de papoter sur lui et préparons déjà la fête de Noël qui s'annonce dans quelques semaines. Aujourd'hui vendredi, Erin est malade. Je me retrouve seule durant toute la journée et en plus il pleut et grêle de temps à autre. Alors que je fais quelques photocopies, Alex entre et me dit:



- Salut...

Je ne lui réponds pas et fais comme si de rien était. Il ferme minitieusement la porte derrière lui et continue:



- Ecoute, j
e sais que tu ne souhaites pas me parler depuis ce qui s'est passé mais, malgré tout, je tenais à m'excuser. En vérité, il y a une question que je souhaites te demander: est-ce que Jared et toi, vous...êtes ensemble ?

-
Je ne vois pas en quoi ca te regarde, finis-je par dire sèchement sans arrêter mes copies.

- C'est
vrai, tu as raison, dit-il, ca ne me regarde pas mais...

Je commence à trier mes feuilles quand il finit par avouer:



- Je t'aime...

Les feuilles glissent de mes mains et s'éparpillent sur le sol. Je reste figée quelques secondes. Est-ce que je rêve ? Est-ce qu'il l'a dit vraiment ? Est-ce une plaisanterie ?



- Je
t'aime et ça depuis longtemps, bredouille-t-il. Tu me diras drôle de façon de l'avouer en haïssant une personne. Néanmoins je t'aime vraiment et si la dernière fois je t'ai dit le contraire, je mentais. J'ai menti afin que tu ne t'attaches pas à moi. Je...j'ai une part de ma vie que très peu de personnes connaissent et c'est ce qui m'empêche d'avoir une relation. Ma vie n'est pas très ...rayonnante et je ne tenais et ne tiens pas à ce que tu saches pourquoi. Même si tu sors avec Jared, ça ne fait rien mais je voulais juste...je voulais juste...hum...à vrai dire je ne sais pas vraiment ce que j'espérais en te le disant mais au moins, tu sais que je ne te déteste pas. Si tu as,entendu des choses que j'aurais pu dire à ton sujet, je tiens à te dire que je ne les penser pas. Libre à toi de me croire ou non. Bon...hum...je n'ai jamais fait une aussi longue déclaration à une femme avant aujourd"hui donc...enfin bref, je te laisse.





Je m'apprête à retourner sur mes pas, le coeur vide quand elle me prend par le col et me plaque contre le mur pour m'embrasser langoureusement. Je la serre contre moi, la retenant afin qu'elle ne s'en aille jamais. Ses bras sont autour de mon cou. Ses lèvres se détachent quelques secondes des miennes pour qu'elle me dise:



- Je t'aim
e alors accorde moi une place ici, dit elle...


en posant sa main sur mon coeur.

Les Histoires et certaines images présentent sur ce site appartiennent à Canell.

Veuillez respectez son travail et ne pas le reproduire.

®Tous Droits Réservés®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site