Emocries

Emocries...

- Mais qu'est-ce que vous avez fait au lit pour que tu le fixes comme ça ?!
- Ah si
tu savais...soupirais-je en mangeant mon muffin.

Nous sommes dans la cafétaria tandis que je dévisage d'un air béat, mon homme. Erin croque à pleins dents sont kebab et me dit:


- Dis donc, tu pourrais m'expliquer pourquoi Evan est venu me parler tout à l'heure ?
- Quoi
? Il est venu te parler , Demandais-je.
- Ouais
, je l'ai envoyé se faire couper la saucisse...
- E
rin !
- Quoi
? Bon...je l'ai envoyé se faire empaller dans les brochettes de mon père comme un cochon...ca te va ?
- ...Bref,, il t'a dit quoi ?
- Euh...un
truc du genre "tu fais quoi vendredi soir ?"...je crois parce que j'avais mes écouteurs.
- Et
tu lui as dit quoi ?
-Ba
h qu'il aille se faire ses petites collègues lèches-cul ou sa petite amie aveugle...Pourquoi ?
-
Oh...moui, dis-je. Tu sais, je crois que tu lui plais beaucoup...même si c'est un crétin.
- Pf
ff...ce mec tout ce qu'il cherche c'est un trou...
-
Erin !
- Bon, bon.
..tout ce que je veux dire c'est que de toute manière, il a une petite amie et que ce mec est une ordure.
- Tu as essade le connaître ?
- O
h oui, après qu'il ait f me fire viré, qu'il ait supprimé mon travail d'un numéro, je suis al lui offrir un verre et nous avons invités Mickey à boie de la vodka avec nous pendant que Peter Pan se faisait blanche-neige dans la chambre d'à côté, t'aurais dû venir ! Dit-elle sur un ton ironique.
- Pff...bo
n, au moins j'aurais essayé, il pourra pas me dire le contraire...
- Qui "il" ? Et pourquo
i tu insistes pour que je fasse sa connaissance ?
-
L'autre jour, Evan est venu me voir pour t'inciter à faire sa connaissance, il veut que tu lui laisses une chance.
- Sé.
..sérieux ? Demande gênée Erin.
-
Bah oui, pourquoi je mentirais ?

La jeune fille rougit légèrement et commence à sourire. Je l'observe quelques minutes. Elle finit par se lever et me dit:


- Bo
n, on se voit plus tard...
-
Ok, a +.



Herver
d Avenue, dans un appartement luxueux.


- Anna,
comment on a pu en arriver là ?
- Evan
, c'est mieux comme ça. Je préfère partir avec l'homme que j'aime plutôt que de rester avec toi. Evan, je te quitte...

La jeune femme sur ces mots prend son sa c àmain channel de ses hauts talons, contemplant le jeune home qui 'nose la regarder en face et pfère rester face à la fenêtre. Il préfère entendre la porte s'ouvrir et se refermer pour enfin écouter le silence de la solitude qui vient d'entrer en même temps que le départ de celle qu'il aimait. Peut-être que cet image de Don juan, cette arogance qui lui attire beaucoup de femmes cache un homme ne demandant qu'à tomber amoureux. Après tout: il ne l'aimait pas vraiment, ce n'est seulement que l'illusion qu'il aimait donner, surtout se donner: se dire qu'il n'était pas seul, qu'il pouvait aimer sans se retourner pour voir la femme qui venait de passer. Oui, il avait tenu tout ça, mais au final, c'est elle qui l'avait quitté.
L
e voilà seul dans ce grand appartement luxueux qu'il ne partage qu'avec lui-même. Lui et la solitude.

Les Histoires et certaines images présentent sur ce site appartiennent à Canell.

Veuillez respectez son travail et ne pas le reproduire.

®Tous Droits Réservés®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site