La rencontre derrière le miroir

Si vous vous promenez vers minuit, dans les rues de New York, sur la 13eme, et que vous collez votre oreille au sol, vous pourrez entendre les bruits des bas-fond des ténèbres, et peut-être qui sait, avoir le courage d'y entrer, sans jamais revenir....Tel est le rythme de vie des Sfeltanes. Au sous-sol, les jeunes Sfeltanes se saoulent, dansent, jouissent du bonheur que la nuit leur amène...c'était toujours comme ça, toujours ses fêtes ont buvaient le sang d'un inconnu qui faisait de même, toujours les memes qui se battait à coup de griffe après leur métamorphose...c'était toujours pareil, toujours ses yeux rouges qu'on voyait briller dans le noir de la salle.
Shana est assise là, comme toujours dans ce coin contemplant avec pitié la jeunesse des énergumènes qui dansaient devant elle, avec à la main une bouteille d'alcool. Elle se lassait de cette vie où on parlait de liberté que l'on avait pas...la lassitude, tel était son train de vie.


Edna: Tu viens danser!!!Ou tu préfères te saouler...encore?!

Edna est une de ses "amis", ou du moins elle fait parti de son entourage. Shana lui lance un regard sec et lui dit:

Shana: Dansez, allez-y dansez....mais moi il est hors de question que je me mêle à vos etreintes, à vos cries, vos jouissements inexplicables...

Edna: Que tu es mornes!!Comme une tombe!!!Hahaha!! Ton frère au moins, lui il est amusant, je te laisse, déglingué!!


Shana se lève à son tour pour se réfugier au toilette, l'alcool lui remonte. Arrivé au lavabo elle vomit. Elle se rinça le visage:
Shana: Oh ma tête, il faudrait que je ralentisse sur l'alcool, moi...

Elle se contemple dans le miroir et regarde son tatouage, symbole de sa tribu, un serpent mordant un coeur saignant...

______________De l'autre côté_______________


Mayron: Allez viens!!!Alan, viens t'amuser, les filles t'atendent....

Alan: Je suis fatigué...


Mayron: Mais non tu n'es pas fatigué tu es juste un pauvre héritier, même pas digne de se divertir et d'honorer sa tribu, tu devrais allez rejoindre ces Sfeltane!!!

Sur ces mots, Alan, empoigne l'individu par le cou et le plaque contre le mur.

Alan: Ne redis jamais ça, où je t'égorge comme un porc...

L'homme ne touche plus le sol et commence à s'étouffer.Personne n'ose intervenir, tandis que son grand frère regarde la scène avec amusement, entouré de ses groupies qui lui suce le sang dans ses bras...alan le laisse tomber et va dans les wc pour s'isoler de la foule qui le dévisage avec stupeur et haine.
Il s'asperge le visage d'eau et se met face au miroir:


Alan: Qu'ai-je fais pour vivre dans ces conditions pareilles?

Il met sa main sur la glace, c'est alors qu'un visage lui apparaît....Le visage se précise,une jeune fille, Shana, il l'a reconnu à son tatouage qui est contraire à celui qu'il porte:un aigle noir aux yeux rouges dorés tenant un serpent entre ses griffes.Shana, à son tour, le reconnu, avec stupeur, elle s'éloigna de la glace.Mais le jeune homme n'a pas la même réaction. Non, il reste là l'admirant, la dévisageant avec insistance. Aucun mot, rien juste des gestes...La peur de la jeune fille s'assagit et pour la première fois, elle fait un geste anodin qui lui est interdit: un simple sourire, il est faible, mais s'en est un. Alan le lui rend, ce qui séduit Shana au plus au point. D'un geste brusque elle vérouille la porte, de peur que quelqu'un la surprenne. De l'autre côté de l'objet, Alan fait pareil.Puis elle revient devant le miroir posant sa main sur la face froide comme son corps, qui rejoint celle de Alan, déjà posé. Ils ont l'impression que tout leur appartient, que ce miroir est un voile qu'il peuvent soulever d'un coups. Ce sentiment est étrange aux yeux de nos 2 héritiers. L'envie de rejoindre l'autre est tellement forte, que Shana paniquée, observe le plafond cherchant un moyen de rejoindre alan, elle passe par la ventilation, de son côté l'héritier arkane ouvre déjà la grille de la ventilation...quand elle arrive, elle tombe, mais celui-ci la rattrape dans ses bras...

...Ils se retrouvent nez à-nez, les bras d'Alan restent crispé autour de la taille de Shana, celle-ci approche timidement sa main du visage du jeune arkane pour l'embrasser 2 secondes. Quand elle finit, Alan l'embrasse langoureusement à son tour plus longtemps et se laisse aller, il y prend goût, elle partage ce besoin. Même l'envie du sang n'est pas aussi euphorique que ce baiser. L'envie rien que ça. Ils ne veulent plus se détachés, c'est trop bon, pensent-ils, pourquoi n'ont-ils jamais vécu cette sensation auparavant, un tel délice est si rare...

Les Histoires et certaines images présentent sur ce site appartiennent à Canell.

Veuillez respectez son travail et ne pas le reproduire.

®Tous Droits Réservés®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×