Coeur blessé


- Je le savais....je le savais Lee que tu me ferais un coup pareil ! Hurle Kelly. J'ai toujours su que sous tes airs de fille inintérressée tu cachais ton jeu ! T'es vraiment une salope !

- Kelly, je te jure que...

- Kelly, me coupe Yann, ce n'est pas de sa faute. C'est moi qui ait acceptée de sortir avec toi car je voyais que ça te faisait plaisir, non parce que j'ai des sentiments pour toi...Je suis désolé.

- Tu mens ! Crie-t-elle. Tout ça c'est de sa faute ! Tu aurais fini par m'aimer si elle n'était pas là !

- Je sais que tu as vu le pendentif en coeur qui était dans ma poche hier, et tu attends toujours que je te le donne, n'est-ce pas ?

- De quoi est-ce que tu parles ?! S'énerve Kelly.

- Ce collier en coeur que je ne t'ai jamais donné...c'est Lee qui l'a acheté pour que je te l'offre, avoue-t-il. Elle a toujours refouler ces sentiments pour toi, alors ne la blâme pas ! C'est moi, qui est inscrit mon nom pour aller avec elle à ce voyage ! C'est moi, pas elle !

Kelly, furieuse, éclate en larmes tandis que je reste impuissante face à une telle situation. Kelly commence à reculer et nous dit:
- Je vous hais...je vous hais tous les deux !

Je cours vers elle tandis que Yann me dissuade d'y aller. Je la prends dans mes bras, la serrant de toutes mes forces:
- Kelly, je te jure que je ne t'es pas menti lorsque je t'ai dit que je ne l'aimais pas. Pardon, pardon...mais tu dois comprendre. Je ne veux pas que tu haïsses Yann ou quelqu'un d'autre...

- Lee je...

- Oui ?

- Je te déteste...

Sur ces mots, je sens une chose rentrée violemment dans mon ventre, une lame s'enfonce peu à peu, laissant apparaître une tâche rouge qui s'étend le long de ma robe. Je fais quelques pas en arrière et vois dans la main de Kelly, un couteau, nappé de rouge, de mon sang...
- LEE ! Hurle Yann.

Je m'évanouis, tandis que Yann essaie de me faire revenir. Peu à peu des échos de voix se font entendre, puis la présence de Jeane affolée à mes côtés. Peu à peu, je sombre dans le noir, n'entendant plus les voix qui m'entourent...


*



- Lee...Lee...


J'ouvre les yeux, encore endormie et sens une douleur au niveau de la hanche. Je gémis péniblement, tandis que Jeane me caresse le front:

- Hey...comment tu te sens ?

- J'ai...j'ai l'impression que j'ai une énorme boule au niveau de la hanche, dis-je en souriant.

- Si tu savais comme tu nous as fait peur petite prolétaire, dit Daniel qui est adossé au mur, à droite.

J'essaie de me redresser et remarque que je me trouve dans une chambre d'hôpital. Je cherche du regard Kelly au cas où et demande:
- Et Kelly ?

- Ouh ! S'exclame Jeane, si tu savais ce qui s'est passé pendant ton som'. Kelly a été virée de l'école après ton agression. Ils nous ont demandé ce qui s'était passé et...

- Ne l'encombre pas avec tout ça, rouspète Daniel. Lee, tout ira bien maintenant...mais on peut dire que c'est une sacrée scène que vous nous avez fait là.

- Je suis désolée d'avoir gâchée ta soirée Dan', dis-je tête baissée. Surtout que Matt...Justement, il est où ?

- Au lycée, il passera certainement te chercher, explique Jeane. Mais je suis étonnée que tu ne m'es pas demandé où est Yann...


Je rougis légèrement, n'osant pas répondre. Daniel tapote l'épaule de Jeane et dit:
- Bon, de toute façon, faut qu'on aille reprendre nos travaux à l'expo' d'hier soir.Tu viens Jeane ?

 



Elle le suit et me fait un signe de la main avant qu'ils partent. Je me retrouve toute seule, à méditer sur ce qui s'est passé. Comment cela a-t-il pu arrivé ? Je pose ma main sur mon pansement légèrement rouge et douloureux, quand quelqu'un entre et me tend un café.

- Au lait avec deux sucres...

Je tourne la tête et vois Yann, souriant en me voyant réveillée. Je prends timidement le verre et commence à le boire. Mmh...j'adore quand il est au lait ! Yann s'en est souvenu. Il s'asseoit sur le lit et me dit:

- Décidément tu as réussi toujours à me faire peur...Tu es irrécupérable, plaisante-t-il.

Je ris légèrement et continue de boire mon délicieux café de StarBuck. Alors qu'il réfléchit un moment, il plonge sa main dans sa poche pour en sortir un petit collier. Je termine ma boisson et fixe le pendentif avec envie. Il me prend la main et le met dedans.

- Il te plaît ?

- Oui...beaucoup, dis-je.

- Faut que tu saches que j'ai un faible pour les objets ancien, dit-il le sourire en coin. Quand j'ai trouvé ça l'autre jour dans une boutique, je me suis dis qu'il me servirait un jour. J'aime ce côté gravure qu'il y a dessus vu qu'il est en argent. J'ai rajouté un "L" au milieu...et de l'autre côté...

- Un "Y", remarqué-je en souriant. Prétentieux va...

- Hey, rit-il. Les médecins ont dit que tu pourrais sortir dans deux jours car la blessure n'a pas été très profonde et...

- Je t'aime...


Il s'arrête de parler et me dévisage un moment. Je relève la tête et reprend:
- Euh désolé...j'avais envie de le dire et hum...voilà ! Dis-je en riant.

Il approche son visage du mien et m'embrasse tendrement. Je le prends dans mes bras et le serre contre moi. J'ai trouvé qui aimer dans ce petit monde...

Les Histoires et certaines images présentent sur ce site appartiennent à Canell.

Veuillez respectez son travail et ne pas le reproduire.

®Tous Droits Réservés®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site