Arrivé remarqué...

Arrivé remarqué...


- Chers élèves, je vous souhaite la bienvenue à l'école New York Art School, l'une des plus grandes écoles du monde entier qui vous acceuille afin de vous propulser dans le monde de l'art. Tout d'abord, j'ai prévu un discours dans lequel certains points doivent être connus des élèves et parmi eux, voici celui-ci: Qu'est-ce qu'est New York Art School ?

Et voilà, c'est parti pour une heure de discours. Assise au milieu de tous ces fortunés, je gribouille sur un carnet un petit dessin sans aucune beauté, en attendant que s'achève le long discours du directeur.

Moi c'est Lee Ryans, je viens d'entrer dans cette école à l'aide d'une bourse.  Je débarque d'une petit ville de la campagne et aujourd'hui je m'apprête à faire mes études dans cette prestigieuse école afin de réaliser mon rêve: ouvrir ma propre galerie où j'exposerais essentiellement des dessins, dont les miens ! J'y crois dur comme fer et je ne compte pas baisser les bras aussi facilement qu'on pourrait le croire. Bien sûr, vous remarquerez le contraste entre la blonde à côté de moi en mini kilt et veste gucci noir avec brodé "Lindsay", et moi, la fille en jean délavé, une veste noir que ma grand mère m'a offerte à noël, et un crayon pour maintenir mon chignon qui menace de lâcher...Oui, tout compte fait, je crois que cette école sera une étape assez "exceptionelle".


*




768B...768B?! Oulala, voilà un moment que je tourne en rond afin de trouver ma chambre. 

Alors que je traverse un couloir rempli de jeunes filles parlant de leur yoat, leur ferrarri qu'elles auront à Noël et des jeunes hommes parlant de leur jet avec siège en cuir, je remarque un groupe de quatre jeunes hommes près d'un casier riant aux éclats. Je me dirige vers eux  pour leur demander un renseignement.

Je crois que c'était la plus grande erreur de toute ma vie.


- Euh...Excusez-moi, je cherche la chambre 768B qui se trouve dans le bâtiment A, mais visiblement je me suis perdue, est-ce que vous pourriez m'aider ?


...
Lorsque je finis de poser ma question, j'ai cette désagréable impression que l'on m'observe. En effet, toutes les filles qui bavardaient se mettent à me dévisager sans dire un mot, les yeux écarquillés. Ai-je dit une bétise ? J'ai un truc sur le pif ou quoi ? Un silence pesant s'est installé. Je me retourne vers mes interlocuteurs "muets" lorsque je me rends compte qu'ils me regardent de haut. L'un d'eux, un jeune homme brun aux yeux verts, s'avance vers moi et me demande:

- Depuis quand Art School accepte des SDF dans l'établissement ?

Les gens autour de moi éclatent de rire. Un autre, châtain aux cheveux un peu long rajoute:
- Andy, sois plus poli avec les gens défavorisés, tu ne sais pas combien il souffre dans la vie. Y a qu'à voir sa face...

- Ashton, tu es pire que moi, répond Andy en riant de plus belle.

Je bouillonne. Non Lee, tu ne feras rien, tu vas mettre de côté ta brutalité et ton insolence légendaire que papa a eu la gentillesse de te donner...

- Non mais oh, tu te prends pour qui, connard ? ! M'écris-je. Je viens juste d'arriver dans cet établissement que tu m'agresses, sous prétexte que t'es riche et con ! Alors fais-moi le plaisir de ne pas gaspiller ta salive pour moi, compris ? Quant à toi, Ashton, c'est ça ? En effet, la pauvre SDF que je suis souffre, et de quoi ? De ta connerie...En effet, c'est vraiment écoeurant. Alors un conseil, tous autant que vous êtes, apprenez le respect envers les gens...

Je reprends mon souffle, tandis que la foule me dévisage de plus belle. Je bouscule les deux jeunes hommes et quitte le couloir.

"And The winner iiiiiiiiiiiiis...LEE RYANS !"


Alors que je trouve enfin ma chambre, j'entre et dépose mes sacs pour me laisser tomber sur le lit. Ah, quelle journée ! Je n'en peux plus, je suis exténuée ! Remettre à sa place ces idiots m'avaient rendu la gorge seiche. Tandis que je commence à m'assoupir, j'entends:

- T'as du cran tout de même...

J'ouvre les yeux et me redresse brusquement.  Un jeune homme est assis sur le lit d'à côté. Attendez...je le reconnais lui ! Il faisait partie des quatre mecs de tout à l'heure ! Le jeune homme me fixe avec ces yeux gris clairs, tout en restant impassible. Je me lève et lui dis:
- Qu'est-ce que...

- Pour parler comme ça à Andy, il fallait avoir un minimum d'audace, dit-il d'une voix grave. T'es bizarre comme fille...

- Bizarre ?! J'suis pas bizarre ! Je me suis défendue contre vos moqueries, c'est tout...

Il approche de moi à pas lents, les mains dans les poches, tandis que je fais un pas à reculons, méfiante. Ne se retrouvant qu'à quelques centimètres de moi, il lève sa main vers mon visage. Je suis totalement figée. Il saisit une mèche de mes cheveux et joue avec mes boucles entre ses doigts. Il murmure:
- T'es pas mal comme fille. Ca promet d'être intéressant, maintenant qu'ils vont te martyriser.

- C'est...c'est...une menace ? Bredouillé-je.

- Non, une réalité qui ne va pas tarder à se charger de toi, dit-il tout en restant serein et inexpressif. Je viens juste te prévenir, rien de plus...

- Pourquoi ?! T'es mieux qu'eux peut-être , Dis-je avec haine.

Il lâche brusquement mes cheveux et se dirige vers ma porte sans un mot. Il me lance un dernier coup d'oeil, et esquisse un sourire en coin en voyant mon regard noir. Puis il disparaît.
Mais qu'est-ce qu'ils ont tous dans cette école ?! Comme si ca ne suffisait pas, une fille débarque avec cinq valises derrière elle. Quand elle me voit, elle court vers moi et me secoue en me demandant:

- Attends...c'est Yann McCole qui vient de sortir de notre chambre ?! S'écrie-t-elle, hystérique.

- Euh...ouais, dis-je troublée.

- Oh la vache ! Yann est venu dans notre chambre ! Tu te rends compte ?! Dit-elle en sautillant partout.

- Euh...mais c'est qui ce Yann, hésité-je.


Elle se fige brusquement, et sourit malicieusement.
- Toi, t'es pas d'ici, hein ?

- Non, je ne connais personne, et je ne comprends rien à ce qui se passe. Un Andy, un Ashton, et un Yann viennent me voir et tout le monde prend ça pour ...je ne sais quel évènement ! C'est pas un World Trate Center, non ?!

Elle sourit  une nouvelle fois en me regardant et m'invite à m'asseoir à côté d'elle. Cette fille brune à l'air loufoque est plutôt sympathique. Elle commence par se présenter:
- Je m'appelle Kelly Swatch, ta nouvelle colloc' !

- Moi c'est Lee Ryans, une dépressive après son entrée ici, dis-je exténuée.

- Dis-moi, ce ne serait pas toi qui aurait insulté Andy et Ashton, cet après-midi ?

- Ca se peut, pourquoi ? Et comment tu le sais ?

- L'école ne parle plus que de ça, et bientôt tu vas t'attirer les foudres du fan club des quatre jeunes hommes les plus riches et populaires de l'école, me prévient-elle en se massant les pieds à cause de ses escarpins. Bon commençons par le commencement: Andy Sacks, le brun bronzé, son père possède quatre compagnies aériennes, sa mère à sa propre émission de télé sur Cuisine TV. Ses parents fournissent un quart du budget de cette école...

- Wouah...je comprends mieux la grandeur de son égo, soupiré-je.

- Ashton River, dirigeant du journal de l'école. Son père est avocat et sa mère est la comptable de cette académie. Il possède quinze maisons de vacances dans le monde entier.

- Il aurait dû s'exiler là bas...

- Daniel Harris. Son père est le co-propriétaire du Louvres en France, et possède plusieurs musées dans les pays occidentaux. Sa mère est morte d'un cancer, il y a deux ans de ça.C'est triste, hein ? Dit-elle en faisant une petite moue.

- Je ne l'ai pas remarqué, dis-je en refléchissant.

- Et pour finir: Yann McCole, son père finance quatre universités, dont celle-ci. Sa mère est directrice de mode à Los Angeles. Il est le plus riche des quatre et, surtout, le plus séduisant. Dommage qu'il ne sourit jamais...Il adore l'art et dessine divinement bien. Oh ! Si seulement il pouvait une seule fois m'adresser la parole. Tu crois que si....Lee ? ...Lee ?


La jeune fille me contemple, endormie profondément sur son lit. Elle passe sa main dans mes cheveux et me recouvre de sa couverture.

Oui, je crois que cette école est le début d'une grande aventure...et de mes soucis.

Commentaires (1)

1. toutesmeshistoires 04/02/2009

tes histoires sont vraiment trop cool, moi j'adore. Bonne continuation à toi.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Les Histoires et certaines images présentent sur ce site appartiennent à Canell.

Veuillez respectez son travail et ne pas le reproduire.

®Tous Droits Réservés®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site