Après tout...c'est la fin !

Après tout...c'est la fin !

Après tout...c'est la fin !

- Ouuuuuuuuh Youkasetsuo kanomedaaaaaaaaaaaaaa ! Nananananaaaaaaaaah oh yeah !



Je saute sur mon lit tout en chantant à tue tête une chanson japonaise trouvé sur le net. Vous vous y connaissez en musique japonaise ? Moi, pas trop mais peu à peu, je commence à me faire une petite discothèque personnelle. Mais chut ! N'en parlez pas à Yann ou je suis sûre qu'il se moquerait de moi en me voyant chanter (d'ailleurs, je ne comprends pas pourquoi puisque je suis doté d'un bel accent japonais ! Bon, un peu écorché mais tout de même...). Une fenêtre s'ouvre sur mon ordinateur. Je descend de mon lit et regarde qui vient me parler:

Matt_Sexyboy:

Salut Lee !


J'hésite un moment avant de répondre, me remémorant sa dernière visite. Nous ne nous sommes plus adressés la parole depuis ce jour-là, du moins je n'ai pas tenu à ce qu'on le fasse.

Matt_SexyBoy:


Tu te demandes si tu vas me parler ou pas ? Je te comprends Lee. Mais laisses-moi te dire que cela fait 3 mois que j'essaies de me racheter. Tu pourrais me laisser une chance, non ?


Je soupire et écrit:

Lee_ChocolatJaponais:


Je te déteste. Je te hais. J'aurais voulu te décapiter la tête.


Matt_SexyBoy:

...


Lee_ChocolatJaponais:

Mais tu es mon meilleur ami et sans toi je ne serais jamais sorti avec Yann. Et tu seras heureux de savoir que nous formons un joli couple !


Matt_SexyBoy:

Huhu...


Lee_ChocolatJaponais:

Quoi "Huhu" ?


Matt_SexyBoy:

T'as couché avec lui, c'est ça ? =D


Lee_ChocolatJaponais:
Ma souris est en train de se diriger vers X

Matt_SexyBoy:

NON ! Okay, je me tais --". Je suis contentde savoir que Yann et toi ça se passe bien. Comment vont les autres ? Ils me haïssent ?


Lee_ChocolatJaponais:

Non, personne ne t'en veux. Et je crois que sans toi, il n'aurait jamais pu se douter une seule seconde que j'étais éperdument amoureuse de lui. Je pense que je reviendrais vous voir bientôt ! Ca me manque tellement cette petite prairie...et toi aussi, hein.


Matt_SexyBoy:

Reviens quand tu veux ma petite Lee (avec une petite New Yorkaise aux belles rondeurs si possibles).


Lee_ChocolatJaponais:

T'es irrécupréable --" =D


- A qui tu parles ?

Je sursaute et vois Yann, une serviette autour du cou, en débardeur. Il doit sortir de sport. Le problème étant que j'ai dû mal à garder mon sang-froid devant ses muscles et ses petites tablettes de chocolats, et son regard argenté qui...
- Lee, arrêtes de me mater...

- Hein ?! Quoi ?! Mais je te mate pas euh ! Meuh ! <<< Signe de maturité évident: elle tire la langue.

- A peine, dit-il en regardant sur mon écran. "que j'étais éperdument amoureuse de lu..."

- Eh ! Dis-je en posant brusquement mes mains sur l'écran. De quoi je me mêle, monsieur le riche !

- Alors comme ça tu étais éperdument amoureuse de moi, dit-il en s'approchant de moi sur un ton provoquant. Voyez-vous ça...

- Euh...beuh...euh....<<< Cerveau hors circuit, le disque dur a pété.
- Haha, rit-il, tu es terriblement à croquer lorsque tu rougis.


Il m'embrasse tendrement, puis plus longuement, puis...


______________________________

- Je t'aime...

Elle aurait pu s'étouffer avec la glace qu'elle mangeait au bord du lac où tout simplement rester la bouche ouverte en regardant Daniel, allongé les yeix fermés dans la verdure. Avait-il attraper une insolation ? Parlait-il à quelqu'un de ses rêves ? Jeane réfléchit un moment, rougissante, tandis que Daniel se redresse et la regarde. Il n'y avait qu'eux deux, seulement eux, alors à qui aurait-il pu dire ça ?
- Et Lee ? Demande-t-elle. Tu es amoureux de Lee...

Daniel songe un moment et répond:
- Oui, je l'aime aussi...

- On ne peut pas aimer deux personnes, s'indigne Jeane. Soit tu m'aimes, soit tu l'aimes elle. Tu ne peux pas tout avoir.

- Peut-être, mais le fait est que je vous aime toutes les deux même si je n'aurais jamais Lee, je la regaderais toujours rire, m'appeler Danounet ou autre surnom stupide...parce que c'est le seul lien que j'ai avec elle. Je peux l'aimer à ma façon, en lui gratant la tête pour sentir l'odeur de ses cheveux, en allant me promener en ville pour simuler un couple aux yeux des passants. Je me contente de ça et pourtant...il y a toi, tu es arrivée mais tu n'as pas réussi à me faire oublier Lee et finalement je me retrouve à aimer deux personnes. C'est bête hein ?


Jeane a les larmes aux yeux. Tout ce qu'il venait de citer, d'énumérer avec passion sur un air rêveur et ce léger sourire qu'il esquissait juste en prononçant "Lee". Elle voudrait tellement qu'il se sente ainsi en parlant d'elle, le voir sourire en pensant à elle. Elle se lève et commence à partir tandis que Daniel soupire:
- Je suis désolé Jeane...

Elle continue son chemin, loin de ce lac où elle aurait pu lui dire "je t'aimeé à son tour. Elle aurait pu...mais c'était la dernière fois qu'il se voyait.

*

 


- Vous croyez qu'on se reverra dans quelques années ? Demande Andy en faisant des ricochés dans le lac.

- Peut-être, soupire Ashton indifférent.

- J'en suis sûr, dis-je en m'endormant dans les bras de Yann près d'un chaîne sous les yeux de Daniel qui me regarde tendrement.

- Ce ne sera pas comme avant, dis-je songeuse Jeane.

- Yann et Lee seront mariés, rit Ashton. J'imagine les horribles enfants prolétaires...Eh !



Andy balance de l'eau dans le visage d'Ashton.

 

siouai

test 1, 2, 1, 2

Les Histoires et certaines images présentent sur ce site appartiennent à Canell.

Veuillez respectez son travail et ne pas le reproduire.

®Tous Droits Réservés®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×