Les pêches capitales

Les Sept Pêches Capitales

Alors que je sors de la salle de bain, je retourne auprès de Yann qui est assis sur le canapé.

 Avez-vous déjà eu l'impression d'être un rôti de boeuf avec une réduction de 50% ? Outre le fait que j'ignore la sensation d'un rôti de boeuf, je peux vous jurer qu'être regarder avec une réduction pareille est vraiment désagréable. Adrian, Logan et Yann me dévisagent un moment...c'est la première fois qu'ils se rencontrent et autant vous dire que pour Logan et Adrian, Yann m'a fait pleuré quelques fois, moi leur soeur chéri. Et de l'autre côté, pour Yann, mes frères m'ont accaparé et ont la "chance" de m'avoir à côté d'eux presque 24h/24...Et en plus, Yann n'est pas très sociable. Aah...
- Alors c'est toi le fameux Yann, soupire Adrian.

- En personne, répond celui-ci.

- Hum...excusez-moi.

- Tu sais que ma soeur tient énormément à toi et que tu l'as fait pleuré plusieurs fois, continue Adrian.

- Eh !

- Je sais mais j'aime Lee profondément et je ne pense pas que j'ai besoin d'une attestation concernant ça, répond sèchement Yann.

- Oh non...hum les gars...

- Justement, il va peut-être falloir que tu en es une si tu ne veux pas qu'un jour ça se passe mal entre toi et moi.

- C'est une menace ? Demande Yann avec ironie.

- EH! STOP !


Leurs regards se tourent vers moi. Maintenant j'ai l'impression que je suis en équilibre sur un fil au-dessus d'un ravin: soit je tombe du côté de Yann, soit de l'autre. Pourquoi les hommes sont-ils aussi compliqué ?! J'inspire profondément:
- Tout le monde sur le canapé ! Ordonnais-je.

Les trois hommes exécutent et s'assoient sur le canapé (mouahahaha, le pouvoir !hum...pardon).Je vais me chercher un paquet de cookies, trois verres de lait que je leur offre, et leur explique enfin:
- Je sais que...vous m'appréciez tous particulièrement chacun à votre façon, commençais-je, mais c'est pas une raison pour vous entretuer pour moi ! Adrian et Logan, vous êtes mes frères et Yann est mon...

- Fiancé ? Demande Logan.


Adrian et Yann s'étouffent soudainement tandis que je rougies, le fusillant du regard. Yann et Adrian repprennent leur souffle. Logan poursuit:
- Bah faudrait y songer quand même aux enfants, à la maison avec le chien que vous appellerez Rex et la piscine dans le jardin.

- Non mais t'es malade ! S'écrie Adrian.

- Quel chien ? Demandais-je. Et d'abord si j'en ai un je l'appelerais Muffin...


Les trois me regardent perplexes:
-Oui, bon, désolée...Le fait est que Yann est mon...enfin c'est l'homme de ma vie bon sang ! Je vais pas le laisser sur le pas de la porte.

- Elle est vraiment à croquer quand elle foire un discours, soupire Yann amoureusement.

- Ca, faut le reconnaître, confirme Adrian.

- Eh! Vous me prenez pas au sérieux, là ! M'énervais-je.

- Ca me rappelle quand Lee s'est pété une dent quand elle avait cinq ans, elle s'est pris une vitre en voulant suivre quelqu'un, rit Logan.

- Non arrêtes, tu déconnes ? Demande Yann.

- Ah ! Je m'en souviens, s'écrie Adrian. Même qu'après ça, elle avait la bouche en sang. On aurait un petit vampire.

- Eh ! Oh, les mecs!

- Elle était déjà tête en l'air à cet âge là ? Demande Yann.

- Tu peux pas imaginer, soupire Adrian, même qu'une fois en allant aux toilettes elle...

- ADRIAN ! Criais-je.


Je me lève précipitament et met ma main sur sa bouche. Ah les frères! Je vous jure, ils sont irrécupérables.

*

- Lyam est vraiment très romantique, soupire Jina rêveuse autour d'un café.

- J'ai peine à croire que c'est de mon cousin que tu parles, riais-je.

- Tu ne te doutes pas à quel point il est tendre avec moi, dit-elle. Habituellement, je suis plutôt méfiante mais j'avoue avoir du mal à l'être avec lui devant tant de gentillesse.


Jina marque un tant d'arrêt durant quelques secondes, presque avec la timidité d'un enfant qui n'ose avouer un secret. Lamour embellit paraît-il ! Mais je dois direque je ne peux m'empêcher dem'inquiéter pour elle. Lyam est vraiment sympathique mais je sais comment il et avec les fills parfois...Je me demande aussi si je ne m'inquièe pas surtut pour Adrian ?
- Ah! Alors, assez parlez de moi, il me semble que Yann est revenu non ?

- Oui! M'exclamais-je. Il a pu faire connaissance avec mes frères, qui ont pris un malin plaisir à me ridiculiser devant lui d'ailleurs..Enfin, pour l'instant je profite de ce moment avant que ma vie ne me paraîsse ambigue.

-Pourquoi ?

- Je ne sais pas, c'est toujours comme ça, expliquais-je en mangeant ma brioche. Tout semble compliqué pour laisser place finalement à de merveilleux moment. Peut-être que c'est pour que les choses me paraissent plus précieuses...Ah, qu'est-ce que je raconte enfin ! Riais-je.

- Tu mûries Lee, plus qu'on ne le croit, dit en songeant Jina avec un sourire aux lèvres.

- Hein ? Moi ?

- Hahah...Il y a quelques mois tu rentrais dans mon agence sans connaître New York et maintenant tu as ta propre gallerie ! "Blue's Arts", qui a tout de même son public. Tu ne t'en rends pas compte mais tu as beaucoup évolué...et je pense que Yann a aussi énormément évolué pour qu'aujourd'hui, il saute dans le premier avion pour te voir car tu lui manques. C'est à se demander ce qui se passera dans le futur...

-Euh, hésitais-je en rougissant, beuh...C'est assez...Enfin, je ne sais pas, j'imagine avec Yann donc...

- Et donc ..? Allez, ne me dis pas que "cette" idée ne t'est pas venu à l'esprit ?


Je bois une gorgée de mon thé pour ne pas répondre, les joues légèrement rosées. Je savais très bien où elle voulait en venir, et effectivement j'y avais énormément pensé comme ce rêve où lui et moi parlions de notre futur. Andy qui riait en disant que nouserminions mar...Ah! Ca me gêne de penser à ça ! Je me sns toute excitée et gênée par la même occasion. Et puis Yann n'a pas la tête à ça ces temps-ci je crois, enfin, il vient à peine de rentrée que je lui parlerais de...
-mariage...

- MARIAGE ?! S'écrie Jina.

- Hein ?! Youk ! Non !

-Je savais que tu y pensais ! S'exclame-t-elle. Ah...alors, confie-moi tous tes secrets voyons, je veux savoir comment tu imagines un mariage avec Yann dans tes rêves les plus fous.

- Jina, tu t'emballes pour rien, riais-je. De toute façon, on en a jamais parlé. Ce qui est à l'ordre du jour pour l'instant c'est un appartement !

- Tu vas emmenager avec lui ?!

- Non, je vais juste chercher un petit appartement près de ma gallerie qui m'éviterait de prendre le métro, en plus d'un taxi, assez grand, genre deux chambres, et puis une petite salle de bain et un salon. Je voudrais que ca soit assez lumineux tout de même et pas un appartement minable. Je ferais des tons bleus pour le papier peint, enfin, j'espère pourvoir faire tout ça avecmes économies.

- lu...mi...neux, dit-elle en gribouillant sur un carnet, je crois que je peux me renseigner auprès de colègues, dit-elle malicieusement.

- Oh..Jina,a je ne disais pas ça pour...

- T'en fais donc pas, je m'en occupe ! Tout ce que je te demande en échange c'est que Yann fasse parti de ton mobilier chérie ! =D

-...Merci, dis-je en la prenant dans mes bras comme une soeur.

- Mais c'est rien voyons ! Mais...ces économies n'étaient pas pour tes vacances ?

- Si mais ce n'est rien tu sais, il faut bien faire quelques choix dans la vie! Bon je te laisse...On se voit bientôt



*


- Coucou c'est moi! m'écriais-je en rentrant chez moi.
Je me retourne et vois Adrian allongé sur le canapé, la lèvre en sang et l'arcade gauche ouverte. Je me précipite vers lui et essaye de le réveiller. Il ouvre les yeux painiblement et se redresse.

- Mais enfin Adrian, que s'est-il passé ?! Demandais-je affolée.

- Oh ma tête...dit-il en se grattant la tête. Oh...on dirait que je me suis battu..

- Adrian enfin!Cela ne te ressemble vraiment pas ! Qu'est-ce qui te prend enfin ? Avec qui t'es-tu battu comme ça? Dis-je énervée.

- Avec Lyam ! S'énver-t-il.




Avec Lyam....

Les Histoires et certaines images présentent sur ce site appartiennent à Canell.

Veuillez respectez son travail et ne pas le reproduire.

®Tous Droits Réservés®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×