Jane, Jina... and Jeane

Jane... Jina... ...and Jeane


- Les mecs sont tous pareils, soupire Jina.

- Eh !

- Oup's pardon Adrian...Enfin faut reconnaître que sur ce coup là tu as tiré des conclusions assez hâtives...

- Oui mais cette blonde l'a rencontré à Paris. Tu vas pas me dire qu'elle est rester sagement deux ans devant un tel canon sans rien faire...soupirais-je en tapant à l'ordinateur.

- Lee, est-ce que tu las entendu dire qu'il sortait avec elle au moins ? Demande Adrian.

Je sais, normalement dans une gallerie d'art, la gérante n'est pas censé parler avec son frère aîné et sa collègue au comptoir. En fait, Jina est designer et m'a aidé à ménagé ma gallerie et très vite on s'est mise à travailler ensemble. Jina est vraiment sympa et on peut dire que sur New York, c'est avec elle que j'ai l'occasion de faire les boutiques. Alors que je rentre une fiche de données sur l'ordinateur, je réfléchis à la réponse que je vais donner à mon frère et finit par prendre une décision...

- J'en aimarre, pourquoi je me prendrais la tête avec tout ça, hein ? Après tout, c'était à la fac toutes ces histoires ! Faudrait que je grandisse un peu et puis il y a d'autres personnes en ce monde...Surtout d'autres hommes. Et Paris est l'occasion de se changer les idées, non ? Le célibat n'a jamais fait de mal à personne et puis je ne suis plus une gamine. Franchement, pourquoi je me priverais de tout ça ?

- Parce que tu aimes Yann, soupire Jina.

- Et que tu penses à lui jour et nuit, reprend Adrian.

- Et que tu as eu ta première fois avec lui...dit malicieusement mon amie.

- Eh ! Comment tu sais ça ?!

- Ce que tu peux être sexy Jina quand tu es sadique, draguie Adrian en lui lançant un regard charmeur.

- Merci don Juan mais je ne fais que t'imiter, répond-elle avec provocance.

- Eh ! Au lieu de flirter, on pourrait revenir à moi ?! Dis-je désespérée.

- Lee, tu sais très bien notre point de vue sur la situation, explique Adrian en souriant. Tu aimes Yann et Yann t'aimes certainement. Et ce n'est pas en une apparition après deux ans d'absence que tu peux te mettre dans tous tes états alors que vous n'avez partagé qu'un après midi. Et si je me souviens bien, quel ex se souviendrait de l'anniversaire d'une petite amie de fac ?

Je ne réponds pas tandis qu'il passe sa main dans mes cheveux avant de nous saluer:
- Bon, je vais vous laisser, si ça continue je devrais rendremon article dans un mois.

- Si tu te sens seul le soir dans tes draps glacés le soir, préviens- moi ! Plaisante Jina.

- T'inquiète pas, je risquerais pas de l'oublier, dit-il en lui lançant un clin d'oeil avant de fermer la porte.

Il traverse la rue et file prendre un taxi.
- Ah! Ce qu'il est canon et sexy ton frère ! S'écrie-t-elle.

- Jina, c'est mon frère...par conséquent on aura pas le même angle de vue, soupirais-je en ironisant. Pourquoi tu ne sors pas avec lui ?

- Tu sais aussi bien que moi qu'il est très vollage, soupire-t-elle. même si il est incroyablement sexy. Et puis tout ça n'est qu'un jeu entre nous. Qui sait, peut-être en ton absence il viendra de temps en temps me voir :p

- T'es incroyable Jina ! Dis-je en éclatant de rire.



*


- Deux gros cookies et une baguette, comme d'habitude Lee ? Demande la boulangère alors que je rentre chez moi.

- Oui merci, dis-je en sortant un peu de monnaie de mon sac.


La jeune boulangère me prépare un paquet de deux gros cookies avec une baguette et remarque:
- C'est une jolie bague que vous avez là...

Je regarde ma main et rougit, tout en bredouillant:
- C'est l'homme que j'aime qui me l'a donné....Euh, je veux dire... !

- Oh, c'est vrai ? il a bien chois, elle vous correspond bien, dit-elle d'un air rêveuse. Voilà mademoiselle.

- M...merci, dis-je embarassée.

En effet, elle me correspond bien. Cette bague avec un pinceau dessinant un joli coeur bleu. Je n'ai jamais pu m'en séparer depuis qu'il me l'a offerte à notre Noël. Envie de rêver en repensant à tout ça: je crois qu'il n'y a rien à faire. J'aime Yann, c'est un fait, mais j'aimerais juste savoir où j'en suis. De plus, dans deux jours à peine je pars à Paris, là où il est allé durant deux ans. Alors que je songe tout en m'asseyant dans un taxi, mon téléphone sonne. Je décroche:
- Allô ?

- Lee ! C'est Jeane...

- Oh salut Jeane, ça va ? ^^

- Moi oui mais toi...Tu es parti si soudainement la dernière fois! Nous qui espérerions passer du bon moment comme la bande que nous étions auparavant.Pourquoi es-tu parti aussi soudainement ?

- Oh...ma collègue m'a appelé et il y avait un truc que je devais règler de toute urgence donc...

- Lee, je te connais bien et tu n'es pas le genre de filles à laisser ses amis sans les prévenir, soupire-t-elle. Et je crois que Yann à jouer un rôle dans ta disparition, je me trompe ?

- Il a dit quelque chose ? Dis-je étonnée et curieuse.

- Non, mais n'a presque pas dit un mot du reste de la journée tandis que Jane nous racontait ses fameuses péripéties autour du globe, ironise Jeane. Enfin, tu vas me dire enfin ce qui s'est passé où tu préfères rester là sans savoir la suite des évènements avec Yann ?

- Il n'y a rien à raconter, je t'assure, la rassurais-je. Il y a juste eu un malentendu entre Yann et moi, et tu me connais, quand je suis embarrassée, je m'en vais à toute allure. Je me demande qu'est-ce qui m'a pris de l'embrasser...

- Ah ! S'exclame-t-elle. C'est donc ça qui s'est passé. Ca explique beaucoup de choses, notemment son air rêveur. Il a beaucoup discuter avec Andy à ce propos je crois. Andy doit savoir beaucoup de choses à ce sujet. Enfin, il faut qu'on se revoie Lee !

- Je sais bien, dis-je un sourire aux lèvres. J'ai une idée ! Si vous veniez demain soir à mon exposition ? Vers 20 heures. Ca serait une occasion de se retrouver tous dans le domaine de l'art ^^.

- Ca pourrait être sympa en effet, dit-elle enjouée. Bon, je m'occupe de prévenir les autres, ainsi que Yann, et toi tu nous prépare une exposition digne de Léonard de Vinci. Haha !

- Ah je te reconnais bien là Jeane, dis-je en sortant du taxi tout en riant. Bon, je te rappelle s'il y a un problème. occupes-toi de prévenir les autres. Allez bye !

- Bye !


Je racroche et rentre chez moi, les pieds complètement enflés à cause de mes escarpins. Alors que je me déshabille, rangeant mon manteau. je vois Jina assise sur le canapé portant la chemise d'Adrian sur elle. Un sourire malicieux s'affiche sur mon visage lorsqu'elle remarque ma présence. Je lève les yeux aux ciel et vais chercher un pot de crème glacé au chocolat avec deux grosses cuillères. Je lui en tends une et m'asseoit à côté d'elle.
- C'était comment le travail ? Demande-t-elle en prenant une grosse cuillerée.

- Hum, j'ai pu vendre 4 tableaux qui valent gros en une journée. je crois que mon slim y est pour quelque chose. La majorité était des hommes...--"

- Haha,rit-elle. Je vois. C'est à midi, en terminant que j'ai croisé Adrian dans un restaurant. Et je ne sais comment j'ai attéri ici.

- Comment c'était ? Demandais-je en plaisantant.

- Officiellement ? Géniale...

- Et officieusement ? Demandais-je curieuse.

- Ton frère vaut vraiment l'inceste ma petite Lee ! J'aurais été sa soeur, je te jure que je m'en fouterais complètement XD. Non, soyons sérieux, disons que c'était inattendu mais pas du tout regrettable !

- Je crois que tu lui plais, dis-je en réfléchissant. Enfin bon, j'imagine déjà t'avoir comme belle soeur ! XD

- N'importe quoi ! Rit-elle.


Nous partons dans un fou rire sous les yeux attendri d'Adrian qui vient de rentrer dans le salon à l'instant.


Les Histoires et certaines images présentent sur ce site appartiennent à Canell.

Veuillez respectez son travail et ne pas le reproduire.

®Tous Droits Réservés®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site