I will need you, I will love you, until death separate us




- Bonjour tout le monde, saluais-je de la main, les joues rouges. Excusez-moi pour cette tenue quelque peu extravagante.

- Mais qu'est-ce que tu fais ici ? Et la soirée ? Demande Yann sous le choc.

- Justement, je ne suis ici que pour une heure, j'ai essayé de m'arranger avec Jina, dis-je l'air triomphante. Je ne pouvais pas rater une telle occasion de vous voir tous !

Les invités ne purent s'empêcher de sourire en me voyant sourire de la sorte: ce sourire de petite fille que j'avais toujours garder depuis notre rencontre, chacun le connaissait à sa façon. Jeane s'exclame:

- Bon, eh bien ne perdons pas de temps ! Viens t'asseoir ici...Andy allait nous annoncer quelque chose de très important.

Je m'installe entre elle et Yann, heureuse d'être là, dans ma robe de soie blanche, quelque peu extravagante parmi les personnes de la table.
Ce fut une grande joie lorsqu'Andy et Angie annonçèrent leur mariage. Daniel, Jeane, Ashton, Yann et moi fûmes fous de joie ! Quelle belle alliance que la leur, même si Yann me sembla quelque peu préccupé. Je ne regrette pas d'être là, même si ce n'est que pour une heure, c'est important pour moi de tous les revoir.
- Alors Lee, tu n'as rien à nous annoncer ? Demande malicieusement Andy.

- Oh, encore une annonce, remarque toute excitée Jeane en tapant des mains.

- Oh...hum,à côté de ton annonce c'est moins...enfin comment dire...

- Allez ne nous fait pas attendre ! S'impatiente Ashton curieux.

- Eh bien, dis-je avec suspens, je vais emménager avec Yann ! Dis-je fièrement.

- Enfin ! S'exclame Ashton. Vous aurez mis du temps pour vous stabiliser !

- C'est géniale ! S'exclame Angie.

- Il manque plus que la bague au doigt à ce que je vois, complète Daniel en riant.

- Oh oui, un beau mariage pas vrai Lee ? Renchérit Jeane en me lançant un clin d'oeil.

- Arrêtez de la charier, rit Andy.

- Oh fait Ashton, qu'est-ce qui tu deviens ? Demande Yann comme si de rien était.

- Eh bien, Manhattan est une belle ville, j'y vis avec ma compagne et ma fille, dit-il fièrement.

- QUOI TU AS UNE FILLE ?! M'exclamais-je tandis que les autres restent bouche bée.

- Et oui, rit-il, avec une jolie mère. Je n'ai pas penser à prendre une photo...Mais assez parler de moi, à quand le mariage Lee ?


Je rougis de la tête au pied et regarde ma montre. Que le temps passe vite, je ne m'étais pas renducompte à quel point il me restait si peu de temps. I

- Je...vais devoir vous laisser, dis-je. Si je restes plus longtemps, je risque d'être en retard. Je suis très heureuse de vous avoir tous revus, vraiment.

Les larmes aux yeux me viennent tandis que je me lève et leur envoie un baiser à la Marylin Monroe. Les voir autour de cette table me rappelle des souvenirs et je ne peux m'empêcher de regretter de ne pas pouvour rester plus longtemps. Ils sont tous une part de moi, ils connaissent tous la petite Lee venue de la campagne il y a quelques années et qui maintenant est devenue la femme que je suis maintenant. J'espère juste que nos vies nous permettront de nous voir souvent.

Yann se lève et m'accompagne dehors. Arrivé sur le pas de la porte du palace, je hèle un taxi. Je me tourne vers lui et dis:
- Je suis désolée de ne pas t'avoir prévenu mais je voulais te fai...

A peine ai-je finis ma phrase qu'il m'embrasse amoureusement comme un baiser d'adieu. La taxi s'arrête enfin devant nous, tandis que je n'ai pas encore quittée ses lèvres si douces. Après ce baiser, il plonge son regard dans les miens tandis que je souris et murmure naïvement:

- Ca me rappelle notre grand bal de l'école d'Art...

Il sourit et me demande:
- Lee, m'aimes-tu ?

- Oui, à un tel point que tu ne peux l'imaginer ! Dis-je en lui donnant mon plus beau sourire.


Il me serre dans ses bras, avec la satisfaction que mon amour pour lui était intacte, du moins je crois. Malheureusement, tout moment est éphémère et il fallut que je le quitte. Je monte dans le taxi et, à travers la fenêtre, lui fait un signe de la main.


Yann reste un moment devant la porte du restaurant, un sourire béat aux lèvres, essayant de se rappeler la première fois qu'il m'avait vu. Moi et mes cheveux en bataille retenus par quelques crayons de couleurs, portant un pantalon trop grand pour moi, mais qui malgré tout avait su le séduire par mon naturel maladroit et naïf mais honnête. C'est comme ça qu'il m'avait vu la première fois, haussant le ton devant l'arrogant Andy.
Il en était sûr...

Il ne m'épouserais pas ce soir, mais il ne tarderait pas à le faire.

Les Histoires et certaines images présentent sur ce site appartiennent à Canell.

Veuillez respectez son travail et ne pas le reproduire.

®Tous Droits Réservés®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site