For a better day

 

For a better day


Musique


Le monde nous a fait tel que nous sommes aujourd'hui. Avec plus ou moins quelques défauts, mais surtout avec une perception des choses, unique. Pour Ashton, sa perception de l'amour était que c'était inutile. Il ne voyait ce que pouvait être l'amour en dehors de ses aventures d'une nuit sans futur et pensait que cela le contenterait amplement. Mais il y a un moment où les gens changent...
Ce moment s'appelait "Clara", rencontré dans une petite ruelle d'Italie à la terrasse d'un café, seule à une table. Ashton ne le sut pas à la première seconde qu'il terminerait sa vie avec elle, se serait un mensonge. Mais il est vrai que la jeune femme ne le laissait pas indifférent. Cette blonde aux yeux bleus, doté d'une silhouette longiligne aurait pu être mannequin, du haut de talons aiguilles dans cette robe noire de satin illuminé par les lumières du restaurant. Ses pomettes rosées et ses lèvres rouges soigneusement maquillées la rendaient presque enfantine. Elle lisait un livre et paraissait si sereine dans sa lecture, ne remarquant même pas Ashton qui ne cessait de la détailler.
Il s'avança vers elle et après de brèves échanges passa la nuit à parler avec elle. Ce n'était pas de la drague ou quelconque. Ca n'avait pas de nom à vrai dire. Ashton ne ressentit pas le besoin de la séduire, juste de lui parler. Et, sans s'y attendre, ils se livrèrent leurs secrets, leurs craintes, leur passé, leurs déceptions et leurs joies les plus profondes, découvrant l'un chez l'autre une certaine compréhension et un vécu assez commun. Clara avait étudié dans une fac de droit où elle songeait à devenir avocate. C'était une élève assez modeste et sérieuse qui se valorisait dans l'éloquence dont elle faisait preuve lors de ses discours. Son charisme était elle qu'on oubliait très vite cette jolie jeune femme pour laisser place à une femme déterminée et combattante devant ses adversaires. La façon dont elle décrivait ses procès était pour elle comme un chant de bataille où elle combatait pour garder en vie son client, plaidant pour une cuase juste. Mais cette profession lui avait appris aussi que même lorsque son client est coupable, il fallait se pliait aux règles et le défendre comme un honnête homme même si ce n'était guère le cas. Très vite, elle ouvrit son cabinet et se forma une réputation dans la ville de Washington et des stars faisaient appellent à elle. Mais Clara refusait de s'occuper de divorce de couples futiles voualtn se déchirer pour une quelconque somme d'argent. Elle rêvait d'une utopie dont elle contribuerait à ce que la paix soit présente...
- Parfois je me demande pourquoi je fais ce travail en me demandant si je pourrais aider ces milliers d'innocents qui sont derrière les barreaux, confie-t-elle un jour alors qu'il se voyait pour la énimèe fois sur cette petite terrasse sur la piazza de Castello. Et puis, je me dis que je ne suis pas seule à lutter contre l'injustice...

- Et tu ne l'es pas, dit Ashton. Il faut juste que tu sois consciente que tu ne peux pas prendre le monde sur tes épaules. Et puis, il y a pleins d'avocat qui luttent en ce monde, chacun ayant le même objectif: un monde meilleur.

- Mmh, tu aurais pu être un bon avocat tu sais, rit-elle.

- Non, j'aurais été plutôt accusé d'avoir briser plusieurs petits coeurs de demoiselle durant ma jeunesse, tel est mon crime, soupire l'homme avec ironie.

- Voyez-vous ça, dit-elle avant de l'embrasser. Briserez-vous le mien, cher client ?

- Je suis un criminel, pas un fou, dit-il avant de l'embrasser à nouveau.

C'était d'un naturel. Il ne réfléchissait pas, n'hésitait en rien. Ils vivaient pleinement leurs moments et lorsqu'ils n'étaient pas ensemble, ils se lamentaient à l'idée de s'être quitter. Les serveurs de la terrasse s'étaient habitués à leur présence et les favorisaient parfois, attendrit par ce couple.Mais Clara devait bientôt s'occuper d'un dossier important et il fallut qu'elle retourne à Washington. Ils se disputèrent à ce sujet, Ashton l'accusant de prendre leur relation pour une aventure alors qu'elle essayait tant bien que mal de justifier son départ. Ashton le savait mais il ne voulait pas regarder les choses en face. Finalement, Clara repartit à Washington.


Les mois passèrent et entre temps, Ashton était aussi rentré aux Etats-Unis. Elle lui envoyait quelques messages, espérant qu'il réponde mais il refaisait de le faire. Puis un matin, alors qu'il regardait la télévision, on annonça qu'un avocat se fit poignarder lors d'un procès à Washington. Une avocate renommée qui n'était pas sûr de survivre aux blessures de son agresseur.
Ashton, pris de panique, n'attendit pas une seconde de plus qu'il prit l'avion direction Washington.


Pendant ce temps, Clara travaillait chez elle, étudiant chaque facette de son dossier actuel mais elle n'arrivait pas à se concentrer. Pourquoi Ashton ne lui répondait-il pas ? Elle songeait venir lui rendre visite ce week-end pour savoir ce qu'il en était mais...s'était-il trouver quelqu'un entre temps ? Arriverait-elle chez lui à l'improviste, le trouvant dans les bras d'une autre ? Et pourtant, rester sans réponse l'horripilait.
Soudain, des coups bruyants rententissent contre la porte d'entrée. Le temps qu'elle se lève, l'individu recommença avec insistance. Lorsqu'elle ouvrit,Ashton était devant elle, essouflé. Elle resta bouche bée, s'interrogeant sur la raison de sa présence tandis qu'il reprit son souffle.
- ...Une avocate est morte et...enfin j'ai cru que...bredouille encore sous le choc Ashton.

-...Euh...oui, j'en ai entendu parler, bredouille Clara. Tu as cru que...

Ashton, se rendant compte de l'affreuse méprise, souffle de soulagement et la serra dans ses bras, lui murmurant à l'oreille:
- Oh mon dieu, j'ai imaginé le pire. J'aurais été anéanti si ça avait été toi...Je t'aime Clara.

La jeune fille, à ces mots, souria légèrement, laissant couler quelques larmes de joies. Elle se blottissa conte lui, le serrant à son tour, se jurant de ne plus jamis le quitter.

A peine deux mois plus tard, Ashton quitta New York pour Washington et emménagea avec elle.

Alors aujourd'hui, lorsque Clara l'entend Ashton le lui dire, elle ne peut penser qu'à cet homme essouflé, angoissé qui prit l'avion sans réfléchir pour la rejoindre ce jour-là.

La vie n'est pas telle que nous l'imaginons et peut-être que l'utopie dont nous rêvons n'est pas encore là mais en attendant...

Certains se contenteraient bien d'une petite fille et d'un conjoint pour créer leur paradis. ;)


Les Histoires et certaines images présentent sur ce site appartiennent à Canell.

Veuillez respectez son travail et ne pas le reproduire.

®Tous Droits Réservés®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×