Studio 6: Episode 1

 

- Alors c'est décidé ? Tu pars ?

J'opinai légèrement sous les yeux contrits de ma mère qui restait silencieuse. Mon père m'avait demandé cela en fixant son assiette, incapable de me regarder. Je ne sais si c'est par honte ou simplement par dépit. Le bruit des couverts alimentaient nos conversations sourdes et muettes, là où le silence faisait le plus grand bruit. Ma mère se retenait de pleurer, s'agitant nerveusement, les coudes sur la table, puis les mains sous la table, doigts entremêlés avant de reprendre ses couverts, mains sur la table... Y avait-il une posture pour accepter le fait que je m'en aille ?

- C'est normal, bredouilla-t-elle, il fallai que nous nous y attendions Martin.

- Maman, soupirai-je.

- Non, il est clair que Thomas avait raison de partir, fit-elle la voix étranglée par les sanglots. Si tu suis ses pas, c'est qu'il y a une bonne raison. Mais... Suis-je, suis-je une si mauvaise mère pour que mes enfants s'en aillent  aussi tôt et fuient la maison ?

- Maman, ce n'est rien de tout ça.

- Vois dans quel état tu mets ta mère, marmonna mon père, amer.

- Pourquoi vous sentez-vous obliger de me culpabiliser ? Je veux juste retrouver Thomas, avoir de ses nouvelles et... Et quand j'en aurais assez, je rentrerais à la maison. Papa, ça fait des années que j'économise pour m'offrir ce voyage, je ne vous ai jamais rien demander concernant ce projet, je ne vous l'ai pas cacher non plus. J'espérais au moins avoir votre bénédiction...

- Tu crois être la seule à vouloir le retour de Thomas ?

Lorsqu'il prononçait le prénom de mon frère, mon père semblait l'éructer, comme si le nom de son fils écorchait ses lèvres. Il y a tant de choses que j'aurais voulu dire à mes parents et que je n'ai jamais dite. Par exemple, j'avais l'impression que tout ce que j'entreprenais était peine perdue à leurs yeux, cet échec permanent qu'ils me prédisaient,  semblaient nourir le besoin que je reste auprès d'eux. Au fond, je n'étais que la petite dernière, discrète et timide, celle qu'on ne remarquait pas et qui se tuait au travail. Ce que je ne savais pas est que ce but que je me fixai comme étant le retour de mon frère, n'était qu'une excuse pour quitter Atlanta. je cherchai autre chose mais, bien sûr, je n'étais pas assez honnête envers moi-même pour m'avouer ce besoin. Je me contenais et ces accès de colère que je pouvais savoir s'exprimaient en des plaintes pathétiques comme à ce dîner où je mâchai mes mots avec une voix fluette et approuvant l'image que mes parents avaient de moi: la petite fille fragile et destinée à rester pour le restant de ses jours-ici.

En posant cette question, mon père voulait annihiler le peu d'espoir que j'avais de retrouver Thomas. Mais j'étais bien décidé à partir, car si je ne le faisais pas, j'étais persuadée que je ne pourrais jamais me regarder dans une glace, et que je confirmerais leurs préjugés.

- Je veux essayer, geignis-je.

- Et si tu ne le retrouves pas ?! Tu as songé à ça ?! Qu'est-ce que tu feras là-bas? tu vas nous revenir comme lui, en morceaux, méconnaissable avec ces histoires bizarres qui se passent dans les quartiers malfamés. Ne crois-tu pas que le mieux est de rester ici, à continuer tes études ?

J'avais pitié de ma mère dans un sens. J'avais l'impression que la seule autorité qu'elle avait sur notre famille, c'était de jouer la tragicomédienne qu'elle faisait à cet instant. Elle ne crira jamais avec colère et détermination, elle se pliera, se mettra en position de victime, attendant qu'on la plaigne et que l'on est pitié.

voyant mon hésitation, mon père leva son nez de son assiette, s'attendant à un éventuel repli de ma part, et de résignation. Mais je ne cédai pas.

- J'ai tout l'été pour me décider. Après, on avisera.

 

_______________

cette histoire est un peu négligé au niveau des descriptions qui sont casi-inexistantes mais c'est fait exprès, car j'approfondirais sur le contenu essentiel de l'histoire, et vous aurez l'occasion de comprendre pourquoi et dans quel but !

Laisez vos commentaires surtout !

Les Histoires et certaines images présentent sur ce site appartiennent à Canell.

Veuillez respectez son travail et ne pas le reproduire.

®Tous Droits Réservés®

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site